Banque Mondiale 35 milliards de francs pour soutenir cinq secteurs clés

L’agriculture, le tourisme, le transport, la santé et l’énergie tels sont les secteurs clefs que la Banque mondiale prévoit d’investir pour participer au développement des Comores. Un diagnostique systématique du pays est en cours pour déterminer les besoins les plus immédiats sachant que les investissements devraient atteindre 80 millions de dollars américains pendant les quatre prochaines années. Hier, au ministère des Finances, Rasit Pertev a expliqué qu’ils sont à la recherche de tous les détails possibles pour obtenir l’approbation de la partie comorienne et celle du comité exécutif de la Banque mondiale dans l’optique de lancer les activités. Saïd Ali Saïd Cheyhane s’est pour sa part montré satisfait de cette nouvelle politique d’impliquer les Comores dans l’identification des secteurs porteurs.
 
Après avoir annoncé il y a plus d’un mois que l’enveloppe des subventions de la Banque mondiale en faveur des Comores allait passé de 20 à 80 millions de dollars, le représentant résidant de l’institution de Bretton Woods, Rasit Pertev vient d’annoncer les secteurs clefs qui bénéficieront de ces subventions pendant les quatre prochaines années.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Au cours d’un point de presse organisé conjointement avec le ministère des Finances, Rasit Pertev a déclaré que
 
    nous avons ciblé cinq secteurs d’une grande importance que sont l’agriculture, le tourisme, le transport, la santé et l’énergie pour investir jusqu’à 80 millions de dollars  pendant les quatre prochaines années. On est en train de dialoguer et d’effectuer des analyses concrètes pour récolter le maximum de détails avant de solliciter l’approbation du gouvernement comorien et celle du comité exécutif de la Banque mondiale afin de lancer les activités. 

Contrairement à l’accoutumé, la Banque mondiale implique cette fois les Comoriens pour l’identification des actions à poser afin de participer au développement du pays si l’on croit notre source. Le ministre des Finances Saïd Ali Saïd Cheyhane a rappelé l’importance de la Banque mondiale, “un partenaire privilégié des Comores” et s’est montré satisfait de la nouvelle mission de l’institution qui “porte sur l’identification des domaines porteurs, identifier avec objectivité les actions prioritaires pour arriver à un diagnostique qui reflète les réalités du pays”.
Ces quelques 80 millions de dollars soit presque 35 milliards de nos francs seront donc investis à la suite des résultats qui sortiront d’une série d’ateliers qui débute ce matin.
“Le début des activités est espéré pour cette année. Un diagnostique systématique du pays débouchera sur un accord de partenariat et un dialogue avec le gouvernement et les acteurs des domaines ciblés” a expliqué Rasit Pertev qui a annoncé la création d’une fenêtre dédiée aux Comores sur le site  web de la Banque mondiale afin de recueillir les idées et autres contributions de la population comorienne.

Mohamed Youssouf/Alwatwan 

1 commentaire sur Banque Mondiale 35 milliards de francs pour soutenir cinq secteurs clés

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*