Ben Djaloud : « Nous sommes désormais à la hauteur » 

Dans un entretien accordé à Maligue2.fr, Ben Djaloud Youssouf estime qu’il a contribué à « débloquer » le match aller en marquant le premier but de la rencontre entre Maurice et les Comores à Mitsamihuli. «Nous avons réussi à pratiquer un bon football contre nos derniers adversaires, notamment des Nations comme le Gabon et le Togo», déclare-t-il par ailleurs. 
 
Le latéral gauche et dernier buteur comorien de l’Us Orléans en France, Ben Djaloud Youssouf, est revenu sur les récentes rencontres entre les Comores et Maurice et sur son évolution au sein de l’Us Orléans. C’était sur le site Maligue2.fr. Ben Djaloud Youssouf évolue dans ce club de Ligue 2 française depuis presque une saison-et-demi.
 
Pour lui, il a été le fer de lance de la sélection comorienne lors du premier match disputé à Mitsamihuli. «J’ai pu débloquer le match aller en marquant le premier but. Nous avons réussi à pratiquer un bon football contre nos derniers adversaires, notamment des Nations comme le Gabon et le Togo», a-t-il expliqué.
 
Le jeune défenseur a soutenu, toujours dans on entretien avec Maligue2, que l’équipe des Comores était «en train de s’étoffer. On voit qu’on est à la hauteur. On s’est qualifié pour la phase éliminatoire de la Coupe d’Afrique des Nations, dans la poule du Cameroun, du Maroc et du Malawi. On va affronter à partir de juin prochain, deux grosses Nations du football africain».
 
Le protégé d’Amiredine Abdou estime que les Comores méritent de réaliser un bon parcours lors des prochaines échéances de la Confédération africaine de football. «On va montrer qu’on a passé un cap pour confirmer notre nette progression ces deux dernières années»,a-t-il lâché au cours de son interview.
 
Par rapport à son club, l’Us Orléans, Ben Djaloud, a évoqué sa lutte pour le faire maintenir en ligue 2. Après seulement sept journées, le défenseur qu’on utilise au poste de milieu de terrain aux Comores, a pu marquer deux fois et signer une passe décisive.
 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


«Je compte vingt-quatre titularisations dans mon club. J’essaye d’être régulier pour conserver cette place. J’arrive à m’imposer dans l’équipe type et enchainer les matchs, ce qui m’a permis de marquer sur des coups de pieds arrêtés», a rapporté le joueur de 23 ans.

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*