Bianrifi Tarmidi prend les clés du ministère des transports

La passation de service entre Nordine Ben Ahamad et Bianrifi Tarmidi a eu lieu hier mardi dans la journée. Une opportunité pour les deux hommes de se féliciter, tout en se souhaitant bonne chance.

Depuis la nomination du gouvernement Azali III, chacun se précipite pour prendre ses nouvelles fonctions. Hier mardi, Nordine Ben Ahamad alors ministre des transports a cédé son ministère à son collègue Bianrifi Tarmidi. Ce dernier a montré l’importance dudit ministère. « Ce ministère fait partie de l’économie du pays. Car ce dernier englobe le transport aérien et maritime. C’est pour cela que je dis que c’est un ministère clé dans notre pays. Durant mon mandat de 10 mois, nous avons fait pas mal des choses », annonce Nordine Ben Ahamad.

« Nous avons signé une convention avec l’Arabie Saoudite. Cette convention aérienne, consiste à faciliter une ligne entre la France, Djeddah et Moroni, dans l’objectif de diminuer les escales durant les voyages. Et comme nous sommes des musulmans, cette même convention va faciliter le pèlerinage à la Mecque », poursuit-il, avant de préciser que « la convention signée en octobre dernier est déjà passée en conseil des ministres en Arabie saoudite ».

Quant au nouveau locataire du ministère des transports, il compte bien respecter et suivre la même voie que son prédécesseur. « Aucune personne ne développera ce pays que nous même. Il y a déjà plus de 40 ans, que nous sommes indépendants, est-ce qu’il n’y a pas eu un changement ? Donc, il faut remercier Dieu comme disait chaque fois le président de la république », explique Bianrifi Tarmidi. Ce dernier rappelle qu’ils sont nommés pour être au service du développement du pays. « Je ne suis pas nommé ici pour autre chose, mais pour poursuivre les programmes déjà initiés par mon frère Nordine Ben Ahamad. Nous avons un objectif à atteindre, c’est de faire des Comores un pays émergent, pour que chaque comorien où qu’il se trouve, se sente fier de son pays », conclut-il.

Nassuf Ben Amad / LGDC

1 commentaire sur Bianrifi Tarmidi prend les clés du ministère des transports

  1. Oui il merite d’etre,car le pays a besoin d’experience mais il faut penser aussi à la performence, tenir compte des connaissence.nous nous sommes tous pret vers l’emergence pour decoller ce pays.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*