Brazzaville : réunion des chefs de tribus libyens

Des membres du Haut conseil des villes et tribus libyennes se sont réunis dimanche au Congo-Brazzaville pour résoudre la crise en Libye.
Pour le président congolais Denis Sassou N’Guesso, ces 40 chefs traditionnels libyens doivent être impliqués dans le règlement de la crise que traverse leur pays.
A l’issue des travaux à huis clos, qui ont duré près de quatre heures, les participants ont remis à Denis Sassou N’Guesso, président du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, un mémorandum dans lequel ils proposent des pistes de solutions à cette crise libyenne.
Le chef de la délégation libyenne, Agili Abdulsalem Brini, a déclaré être conscient de la gravité du phénomène de vente en Libye des migrants noirs africains.
Selon lui, le marché des esclaves n’est que la conséquence du désordre qui règne dans le pays depuis l’élimination de Mouammar Kadhafi.
Agili Abdulsalem Brini a assuré que son institution, le « Haut conseil des villes et des tribus », va mener des investigations pour connaître les auteurs réels de ces pratiques et y mettre fin. 

BBC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*