Calvaire énergétique : Le solaire fait des percées à Anjouan

Le calvaire énergétique grossit l’inquiétude dans toute l’île, en général, et chez de nombreux artisans, en particulier, dont la plupart des activités dépendent de l’électricité. Epiciers et pêcheurs et d’autres catégories professionnelles ont trouvé la solution, à eux : le solaire. Reportage.

image

Plus de 100 foyers anjouanais sont équipés en énergie solaire, selon des sources d’une entreprise spécialisée dans la fourniture de kits solaires à Anjouan. « C’est la plus fiable entreprise qui vend des kits pour l’énergie solaire dans l’île », selon un document du commissariat à l’environnement de l’île. « La société contribue beaucoup à la protection de notre environnement », a précisé un fonctionnaire du commissariat à l’environnement qui a dit se servir de « l’énergie solaire qui préserve l’environnement ».

Plusieurs usagers reconnaissent la fiabilité de l’énergie solaire. « C’est intéressant, surtout du côté autonomisation », a déclaré un responsable de l’association Maeecha, content de voir les machines de l’association tourner 24h/24. Et du coup d’encourager les autres associations à s’équiper des kits indispensables en solaire.

Des particuliers confirment l’autonomie en électricité dont les foyers peuvent s’assurer. « Depuis l’installation du kit solaire à la maison, nous révisons bien nos cours et accédons facilement à internet. Le solaire est une vraie solution pour contourner les difficultés de la société d’électricité à satisfaire à la demande de ses clients », a témoigné Chahida Bacar, élève de la classe de première au lycée privé Kibala de Mutsamudu.

Entreprises et autres institution de la micro-finance n’ont pas tardé à se convertir au solaire pour répondre aux besoins de leurs clients. « Nous avons installé un kit de 10 kVa pour résoudre à temps réel les problèmes de nos clients », a indiqué un responsable du service clientèle de la Meck Ouani.
Nabil Jaffar / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*