Can U17: Des comoriens vont diriger Zambie-Afrique du Sud

Adelaid Ali Mohamed « Dalam » au milieu tenant un ballon

Quatre arbitres internationaux comoriens vont diriger, au stade de Lusaka le 27 octobre prochain, le match Zambie-Afrique des éliminatoires de la Coupe d’Afrique de nations des  moins de 17ans. Adelaid Ali Mohamed,  juge central, Nafioundine Abdoul-wahid et les frères Soulaimane, Amaldine et Anzoudane, arbitres assistants sont ceux-là qui vont assurer la direction de la partie. Les quatre hommes en noir quittent Moroni aujourd’hui, pour la Zambie pour arbitrer une rencontre exclusivement anglophone.

Le vainqueur entre Zambie et Afrique du Sus se qualifiera pour la phase de poule de la Can U17 prévue du 13 au 27 avril 2013 au Maroc. Selon Nafioundine Abdoul-wahid qui a déjà arbitré en 2011 un club zambien contre un autre malgache.Nous sommes tous prêts pour le voyage. Nous qui venons des autres îles sommes depuis mardi dernier sur place à Moroni“, devait préciser Amaldine Soulaimane. Pour la première fois de l’histoire du football continental, un quarto national dirigera un match hors des installations comoriennes.

Ces arbitres sont prêts physiquement pour répondre à l’invitation de la grande instance de football continental. “Nous nous entrainons deux fois par semaines pour améliorer notre condition physique. Nous essayons durant la préparation de nous mettre à  jour des nouveaux règlements d’arbitrage“, confirme Adeilai Ali Mohamed dit Dalma avant d’ajouter que “ au cours de ce match, nous allons communiquer beaucoup plus avec les gestes comme on a affaire avec des adversaires anglophones. Un arbitre n’est toujours obligé de parler, les gestes suffisent pour indiquer, désigner ou faire préciser quelque chose“.

Cette nouvelle génération d’arbitres internationaux comoriens est sur les bons rails de se hisser au plus haut niveau de l’arbitrage continental. Le niveau et la moyenne d’âge de 27ans de ces arbitres constituent un atout pour ces hommes en noirs d’être retenus pour diriger la phase finale de ce tournoi. Mais cela va dépendre du rapport du Commissaire du match. “On peut rêver de voir nos jeunes arbitres à la Can U-17. Leur probable accréditation pour le Maroc justifiera le travail que nous faisons depuis deux ans en leur faveur. Je citerais les formations, les stages et les entrainements bihebdomadaires organisés en leur faveur“, se permet d’estimer Moussa Abdou, instructeur local d’arbitrage et ancien international. Adelaid, Abdoul-wahid et les frère Soulaimane sont les seuls ambassadeurs nationaux de ce tournoi que les Cœlacanthes ne participent pas.

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*