Ces candidats à l’élection présidentielle, qui se font ridicules et menteurs

Opinion libre: Que peut-on retenir vraiment de leurs discours, propositions et dires, certains de candidats retenus aux élections présidentielles comorienne, se font ridicules, grossiers, mensonges et tromperies.

Que peut-on les répondre, nombreux de ces candidats qui disent, écourteront leur mandat dès qu’ils seront élus pour rendre la tournante aux Anjouanais, ils sont tout simplement des ridicules car, ils veulent tromper les comoriens avant qu’ils sont élus. D’ailleurs:

En vertu de la quelle des constitutions vont ils se baser pour organiser, nouvelles élections dite, la tournante sur Anjouan? C’est par la première constitution qui a instaurée la tournante de cinq ans de mandat non renouvelable ou de cette nouvelle constitution qu’ils y sont candidats pour cinq ans renouvelable!

Il serait sage à ces candidats de formuler autrement leurs paroles mais dire cela, écourteront leur mandat dans la deuxième années pour céder aux anjouanais, ils se faisant les candidats le plus ridicules, ils ne sont que des criminels menteurs.

Criminels menteurs parce que, ils savent très bien, qu’il ne sera pas faisable ainsi, d’organiser une primaire ou des élections sur la base de quoi! De la précédente constitution tournante non renouvelable qu’ils ne sont pas élus ou de celle qu’ils seront élus. Menteurs.

Il peut mentir aux comoriens, ce candidat, qui promettra aux peuples reorganisera un référendum quarante cinquième jours après qu’il est élu, référendum qui, demandera aux comoriens s’ils veulent revenir sur l’ancien ou rester à la nouvelle constitution c’est par ainsi que les peuples lui comprendra sincérité et se faire un honnêtete élu.

Candidats aux élections présidentielles, vous êtes alerté, les peuples vous comprennent et déchiffrent vos mots et ne soyez pas dupes de vous même.

Mohamed Bacar

2 commentaires sur Ces candidats à l’élection présidentielle, qui se font ridicules et menteurs

  1. Chef,Azali est voté 5 ans, accompagné de 3 vices présidents. Pourquoi des élections en milieu du mandat? Ne vous ridiculisez pas ok. Il y a eu une conférence nationale à l’époque de Djohar, qui a abouti à une constitution. Qu’à fait le putschiste peureux fugitif? Tout le monde, même vous le savez que les comoriens n’ont pas voté la charte du putschiste comme il a l’habitude d’imposer sa loi familiale. Si vous êtes du groupe, cherchez d’autres arguments sévères. Dr Iki ex-président a dit non à la sauvagerie,en mettant en chantier tous les textes qui souffraient d’une promulgation y compris la casse du monopole de Comores telecom. Qu’est ce qu’il y a de difficile à changer la charte du putschiste?

  2. Toi Mohamed Bacar,tu n’as pas compris.Je te rqppelle alors que ces tels candidats veulent revenir à l’accord cadre de Fomboni pour que l’on ait une paix durable dans le pays.Au lieu de faire la guerre(faire couler du sang).

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*