« C’est Azali qui décide de ce qui doit arriver à Sambi », déclare le ministre de la justice

Le dérapage du ministre de la justice. Quelle mouche a piqué le ministre de la justice Mohamed Ousseine pour qu’il attribue les compétences des juges au président de la république? En tentant sans succès de porter des éclaircissements sur l’affaire Sambi, son état de santé, le ministre s’est invité dans le compte rendu du conseil des ministres qui se tient régulièrement tous les mercredis.

Au lieu d’éteindre les rumeurs, encore une fois il a témoigné en présence de la presse les limites des juges du palais de Moroni en attribuant leurs compétences à Azali Assoumani. Histoire de montrer au monde qu’il est vrai que Azali Assoumani détient tous les pouvoirs? Le minstre réserve le sort de l’ancien président Sambi au souhait de l’actuel chef de l’Etat, mais pas au jugement qui sera prononcé : » Sambi va bien. Il est en bonne santé. Il a des privilèges dont aucun prisonnier comorien ne beneficie pas. J’espère qu’il sera jugé bientôt. Après, c’est au président de décider de ce qui doit lui arriver  » a t’il déclaré. Une sortie médiatique qui ne fait que renforcer et donner raison à ceux qui disent que la justice est devenue dépendante du pouvoir exécutif.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/1/d365227695/htdocs/wordpress/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*