Chan: Des Cœlacanthes aux oubliettes contre Maurice ?

Camara force d’entrainer l’équipe nationale

A un mois exactement des éliminatoires Championnat d’Afrique des nations, le staff technique de l’équipe nationale ni la Fédération de football ne fait aucun écho du prochain match Maurice- Comores. Aucun Cœlacanthe n’est présélection ni contacté pour le voyage vers Port Louis, à Maurice.

Les Comores vont affronter Maurice, le 2 décembre prochain à Port Louis. Mais dans quelles conditions les Cœlacanthes qui évoluent en Première division vont affronter le Club M ? Trente jours avant ce prochain match des Cœlacanthes locaux, le staff technique se plaint d’être en retard par rapport à son programme de préparation de cette rencontre. Lors de certaines compétitions régionales ou internationales, les joueurs de l’équipe nationale se regroupent pendant cinq à trois jours d’entrainement. Cette façon de faire ne convient guère à Ali Mbaé Camara, entraineur de l’équipe nationale.

Pourquoi pas démisionner ?

A l’heure qu’il est, Camara regrette que “je n’ai pas encore les éléments qu’il faut pour entrer en préparation de notre match contre Maurice. On ne m’a pas donné aucune moyen qui me permettrait de détecter mes joueurs et encore moins les réunir pour un stage de deux semaines“. Dans cette attente d’un probable regroupement avant le départ des Cœlacanthes pour Port Louis, leurs adversaires mauriciens enregistrent trois matchs test. “Maurice se prépare davantage et c’est logique puisqu’elle va nous recevoir chez elle. Elle a joué contre La Réunion, Zimbabwe et le Botswana. Et pendant ce temps, je ne peux pas espérer une présélection“, insiste le technicien des Cœlacanthes.

Le Comité exécutif de la Fcf a organisé, à Fomboni à Mwali une réunion pour les préparatifs de cette prochaine rencontre qui se jouera en aller-retour. La Fcf charge finalement les entraineurs régionaux de sa direction technique de proposer la sélection des joueurs. “Nous étudions les deux matchs contre Maurice notamment sur leur budget des deux matchs. Vous n’êtes pas sans savoir que nous avons des moyens très limités alors que nous nous sommes déjà engagés auprès de la Caf de participer a cette compétition“, confie le département de communication de la Fcf.

Camara dans le ridicule !

Les Cœlacanthes qui perdent leurs trois derniers officiels à cause d’une mauvaise condition physique devaient se préparer en circonstance. Face aux frère Pithia, Fabien et Fabrice, deux feux follets mauriciens les Comores n’ont pas droit à l’erreur. Les Cœlacanthes vont rencontrer une promotion du Club M qui évolue ensemble depuis 2005 et qui travailles en permanence.

J’ai peur que nous soyons ridicules face aux mauriciens. Cette équipe s’entrainement régulièrement et nous a battu (Ndlr : par 2-0lors des derniers jeux des îles seychellois), aux Seychelles“,rappelle l’entraineur national. Son staff technique a donc vingt cinq jours pour mettre à l’aise les Cœlacanthes avant d’affronter le Club M.

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*