Comité Olympique des Comores : Retrait des Comores aux Jeux des îles, plausible

wpid-screenshot_2015-11-25-12-03-59-1.png

La décision du Cij d’accorder à l’île Maurice, l’organisation de l’édition 2019 des Jeux des îles de l’Océan indien (Jioi) au détriment des Comores, continue de faire couler de l’encre. Le patron du Cosic, qui séjourne à Maurice, envisage de faire appel à la médiation des collègues amis pour ramener le Cij à la raison. Dans le cas contraire, l’hypothèse d’un retrait des Comores des Jioi n’est pas à exclure. Une menace brandie en conférence de presse à Moroni, le week-end.

image

La décision « partisane et scandaleuse » du Conseil International des Jeux (Cij) d’exclure l’Archipel dans l’organisation de la 10e édition des Jeux des îles de l’Océan indien en faveur de l’île Maurice fait toujours l’objet de vives controverses. Ibrahim Ben Ali, directeur du Comité olympique et sportif des îles Comores (Cosic) s’est rendu à Maurice, à l’occasion de la réunion de l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Sur place, il envisage de faire appel à la médiation des présidents amis pour ramener le Cij à la raison.

« Si cette pressante démarche échoue devant les membres du comité olympique national, je prendrai mes responsabilités », avertit Ben Ali qui reste convaincu que la rencontre prévue à la Réunion le 20 octobre dernier était « une étape pour évaluation mais non de spoliation ». En début du mois, Ibrahim Ben Ali avait engagé la même action à Washington. Mais en vain, faute de temps.

Plausible « Jeux des Créoles »

La haute instance du sport des Comores a le sentiment d’être victime d’un holdup. Par conséquent, si le Cij ne revoit pas son verdict, jugé partial et sécessionniste, l’hypothèse d’un retrait des Comores des Jioi n’est pas à exclure. C’est un secret de Polichinelle. La position de nos frères est ambigüe. Ils jouent le jeu du Mauricien, patron du Cij. Ce prestigieux rendez-vous de la Jeunesse et des sportifs de l’Océan indien ne risque t-il pas de devenir « les Jeux des Créoles », considérant les craintes du chargé de communication du Cosic ? L’hypothèse est plausible !

Bm Gondet / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*