Communiqué de presse du parti UPDC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
 
Avec la publication par la Cour constitutionnelle ce vendredi 06 mars des résultats définitifs, le processus électoral vient de prendre fin. Le taux de participation a été historique soit, 73,05%., selon les estimations de la CENI.

L’UPDC remercie, à cette occasion, l’action du chef de l’Etat, Dr Ikililou Dhoinine, et son gouvernement dans leurs efforts pour organiser et réussir ces élections aux échéances prévues dans les conditions souhaitées, de paix, de démocratie et de concorde nationale.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’UPDC salue le rôle prépondérant joué par les organes spécialisés à savoir la Cour constitutionnelle, la CENI et ses démembrements (CEI et CECI), ainsi que les structures de l’Etat, responsables des élections que sont le Ministère de l’Intérieur, les forces de l’ordre ainsi que la Direction générale des élections.

L’UPDC exprime sa reconnaissance à la communauté internationale pour sa contribution multiple à l’organisation des scrutins tant sur le plan humain, matériel que technique. L’UPDC exprime ses encouragements aux forces politiques nationales qui croient à la démocratie et au progrès et qui ont participé à ce processus électoral sans arrières pensées. L’UPDC exprime sa gratitude à l’ensemble du peuple comorien et aux organisations de la société civile pour avoir accompagné avec dignité, responsabilité, civisme et fierté ce processus historique pour l’avenir institutionnelle du pays. politique

Dans les trois îles, l’UPDC, principal parti de la mouvance présidentielle en sort plus que jamais renforcé avec plus d’une quinzaine de députés en perspective sans compter les ralliements. L’UPDC se confirme ainsi comme le premier parti sur l’échiquier politique national malgré sa jeunesse (moins de deux ans d’existence). Le parti confirme sa forte présence sur l’ensemble de l’archipel étant la seule formation politique à avoir des élus nationaux, des conseillers des îles ainsi que des conseillers communaux. Il remplit ainsi les dispositions législatives qui exigent aux partis dignes de ce nom d’avoir deux députés ou deux conseillers insulaires dans chacune des îles ou 5% de l’électorat national.

L’UPDC appelle les Comoriennes et les Comoriens à regarder l’avenir ensemble, à promouvoir davantage cet élan démocratique et cette stabilité politico-institutionnelle qui resteront les seuls gages pour ouvrir la voie du développement économique et le progrès social en faveur des générations présentes et futures. Le bureau politique et les coordinations régionales souhaitent enfin l’enracinement de la démocratie et l’expression populaire au travers les échéances à venir.

Pour le Bureau national, Mohamed HALIFA, SG de l’UPDC

Moroni le 7 mars 2015 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*