Communiqué de presse: Le CNPA chez le chef d’Etat major

wpid-fb_img_1458231301535.jpg

Suite à l’agression du journaliste de la Gazette des Comores, Toufé Maécha,  par un militaire au cours d’une manifestation de rue le 27 février à Moroni, les membres du bureau du CNPA ont rencontré le chef d’Etat-major mercredi 16 mars à Kandani.
A cette occasion, le président du CNPA, Mohamed Boudouri, a demandé au Colonel Youssouf Idjihadi de prendre toute disposition en vue de prévenir ce type d’incident à l’avenir sachant que les journalistes sont tenus de couvrir les manifestations publiques.

M. Boudouri a rappelé  que les journalistes n’ont pas vocation à travailler contre les forces de sécurité et connaissent les règles à respecter dans ce cadre. De ce fait, les hommes  et les femmes de presse  ne représentent aucune menace pour les membres des forces de l’ordre dans l’exercice de leur fonction.

Il  faudrait éviter, a-t-il poursuivi, toute action qui serait de nature à susciter incompréhension et méfiance, appelant  le haut gradé à prendre spécialement en compte la sécurité des journalistes au cours des manifestations publiques impliquant l’armée nationale.
De son  côté, Le Colonel Youssouf Idjihadi  s’est montré particulièrement attentif aux requêtes du CNPA. Dans sa réponse, le haut gradé  a souligné  que la Force Comorienne de Défense a intérêt à ce que les journalistes puissent faire correctement leur travail car cela garantit la transparence.
Le chef de l’armée a précisé que l’ensemble des éléments  de la force publique est sensibilisé sur le fait que les journalistes doivent pouvoir travailler sans entrave même  s’il peut arriver qu’un homme  commette une maladresse.

image

En guise de bonne volonté, le chef de l’armée a proposé  l’organisation d’une journée de réflexion et d’ échange entre les journalistes et les militaires  en vue de permettre aux uns et aux autres de partager leurs préoccupations respectives. Il a  désigné un officier pour suivre ce projet qui  a été favorablement accueilli  par les responsables du CNPA.

Moroni, le 17 mars  2016

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*