Comores télécom continue de malmener Telma

Une semaine après l’entrée en lice de l’interconnexion nationale entre les deux opérateurs en télécommunications aux Comores, les consommateurs  font le même constat à savoir qu’il est plus aisé d’utiliser une puce Huri pour appeler Telma plutôt que l’inverse. Cette situation a amené certains à se poser des questions sur la qualité du réseau de Telma Comores. Mais en réalité, d’après certaines sources fiables, le problème ne se situerait pas au niveau de la qualité du réseau de Telma mais plutôt sur la volonté de l’opérateur historique de toujours malmener son concurrent. En effet, il s’avère l’interconnexion tant chantée par Comores télécom n’est pas en réalité effective dans la mesure où, la société nationale n’a ouvert que deux canaux sur cinq que devraient bénéficier l’opérateur privé. Telma Comores se demande pourquoi Comores télécom n’ouvre pas la totalité des capacités nécessaires pour fluidifier le réseau. Ces mésaventures font que pour appeler vers Huri à travers Telma, les abonnés sont confrontés à un problème de saturation du réseau. En réalité, Comores télécom veut faire semblant de coopérer alors qu’en réalité c’est un jeu de dupes. Le plus surprenant est de se rendre compte qu’en bloquant une partie de l’interconnexion, Comores télécom se prive de 60% du chèque qu’il devrait recevoir de Telma pour les terminaisons d’appels et pour les tarifs de l’interconnexion.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*