Conflit Chouani-Mitsoudjé : Housseine Djoubeir va porter plainte

Chouani et Mitsoudjé, deux localités de Hambou, en conflit, étant en train de régler leur différend, Oussein Djoubeir, le maire de la commune regroupant les deux localités, a décidé de porter plainte.

image

Le maire de Hambou Tsinimoipanga porte plainte pour, selon lui, propos mensongers mis à son crédit par certains habitants de Hambou. « On m’accuse de tout alors que j’ai tout fait en tant que maire pour trouver une solution au conflit. Aujourd’hui, je porte plainte contre les propos qui m’ont été prêtés et proférés à mon égard en vue de faire rétablir mon honneur », a dit M. Djoubeir.

Alors que les deux localités étaient en conflit à la suite d’un match de football qui avait mal tourné, le maire estime avoir fait de son mieux pour dénouer la crise née du conflit qui opposait Chouani à Mitsoudjé.

Selon lui, à Chouani, on aurait tenu une toute autre version de son discours et de sa démarche.
Lorsque les troubles avaient commencé, a laissé entendre Ousseine Djoubeir, il a aussitôt saisi la gendarmerie et appelé tout le monde au dialogue.

Le maire Djoubeir se dit persuadé que sa plainte n’affectera nullement le processus de réconciliation en cours. Sa plainte, souligne-t-il, est pour lui une « obligation afin que cela serve de leçon pour tous », précisant que le conflit ne serait pas lié qu’au sport. « Il y a une manigance politique », a-t-il affirmé.

Ousseine Djoubeir estime que pour cette raison, il a été « écarté du processus [de réconciliation, ndlr], justifiant sa mise à l’écart dudit processus par l’absence « de réaction des autorités ».

Monsieur Djoubeir a appelé ces dernières à s’intéresser à la question des conflits qui ont pour origine le sport et notamment dans cette zone qui comptera quatre équipes de première division à la prochaine saison.

Mohamed Youssouf / Hzkpresse

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*