Coopération entre Riad et Moroni: En 7 jours, plus de 5000 patients seront consultés gratuitement

Une délégation d’une quarantaine membres de l’Organisation internationale de secours islamique d’Arabie saoudite se trouve, depuis vendredi dernier à Moroni. L’objectif est de lancer, pour la 1ere fois, une caravane médicale qui a déjà débuté samedi à Ngazidja dans les villes de Koimbani et M’beni
La toute première édition de la caravane médicale de l’Organisation internationale de secours islamique vient d’être lancée officiellement, samedi dernier dans les hôpitaux de Koimbani et M’beni, respectivement dans les régions de Oichili et Hamahamet à Ngazidja. D’après la commissaire à la santé de l’exécutif de Ngazidja, c’est une initiative du Ministère dela Santé en coordination avec son commissariat. « Nous avions sollicité que cette organisation saoudienne vienne dans notre pays faire un diagnostic des maladies transmissibles à travers des consultations et des interventions chirurgicales », précise la Commissaire, joint au téléphone par La Gazette / HZK-Presse
Du 13 au 20 janvier, une quarantaine de médecins dépêchés par cette organisation humanitaire compte examiner gratuitement plus de 5000 patients, « tous genres confondus », précise la commissaire à la Santé de Ngazidja qui ajoute que cette mission compte revenir pour le même objectif dans les autres îles (Anjouan et Mohéli). « La caravane consiste à examiner des malades, et faires des analyses diverses », inique-t-il en citant les maladies gynécologiques, la circoncision des enfants, le diabète, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires, les caries d’dentaires et d’autres maladies tropicales.
Le chef de la délégation, Dr Toiha Bin Omar Al-hatub, indique que l’envoi de cette mission médicale fait suite à une recommandation des autorités comoriennes qui ont justifié la nécessitée de renforcer le secteur sanitaire comorien. Cette mission envisage d’autres activités en étroite collaboration avec les services de tutelle dans le domaine du développement humanitaire.

Ibnou Mohamed / LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*