Coopération régionale: L’économie bleue, l’autre atout pour le développement des Comores

Le ministre des relations extérieures a participé du 2 au 4 septembre à Maurice à la première conférence ministérielle de l’économie bleue pour les pays membres de l’Indian Ocean Rim Association (IORA).

image

« C’est une belle opportunité pour le pays de prendre connaissance de l’expérience des autres pays membres en matière d’économie bleue ». C’est ce qu’a déclaré Imam Abdillah, chargé du dossier ‘‘économie bleue’’ au MIREX, de retour à Moroni après avoir participé à la première conférence ministérielle de l’économie bleue du 2 au 4 septembre dans l’île Maurice.

Membre de la délégation conduite par le chef de la diplomatie comorienne, Abdoulkarim Mohamed, à cette conférence des pays membres de l’Indian Ocean Rim Association (IORA) Imam Abdillah a ajouté : « Les Comores se trouvent dans un océan riche et géopolitiquement convoité. C’est une chance pour le pays de baigner dans cet or bleu. ».

Cette rencontre ministérielle a eu à discuter de la gestion de la pêche, de la sécurité maritime ou des échanges commerciaux.
Pour M. Abdillah, le souhait est que, dans le long terme, une commission nationale interministérielle voie le jour pour créer une plateforme de suivi.
L’IORA est une organisation internationale créée en mars 1997 qui regroupe 20 pays dont l’Afrique du Sud, Oman ou encore la Malaisie. Les Comores, membres depuis novembre 2012, auraient émis le souhait d’accueillir le prochain atelier de cette organisation régionale, en fin d’année.

Mohamed Youssouf/ LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*