En ce moment

Coronavirus: La situation est critique du point de vue sanitaire et du confort des 12 comoriens soumis à une quarantaine

La situation est critique du point de vue sanitaire et du confort des 12 comoriens soumis à une quarantaine de 15 jours afin d’éviter toute suspicion de contamination au coronavirus.

Depuis ce matin, le logement dans lequel elles se trouvent a été désinfecté. Elles ne peuvent pas toujours y entrer. Et se trouvent donc sous les quelques arbres de la cour, allongés sur des nattes, ou des lits pour les plus chanceux et sont confrontés aux moustiques et autres nuisibles. « Nous refusons de dormir à la belle étoile, scandent ils. Et nous refusons d’être parqués ici comme des bêtes. Même des prisonniers devraient avoir plus d’égards. Ils prétendent vouloir nous protéger mais c’est exactement l’inverse qui risque de se produire si rien n’est fait ».

Les femmes pour aller aux toilettes, préféraient aller à la mer.

En guise de protestation, ces comoriens ont refusé de manger. Ils attendent la solution idoine. Certains ont même fait leur valise. Si à 22h rien ne leur est proposé, « nous partirons d’ici de gré ou de force ».

Pour endiguer cette contestation, comme toujours en Union des Comores, même s’agissant de personnes mise en quarantaine dans des conditions déplorables, une quarantaine qui n’en est une que de nom, « la sécurité a été renforcée ».

Faiza Soulé Youssouf

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*