Crise à Mayotte : Un navire avec 93 “refoulés”interdit d’accès au port de Mutsamudu

Hier, aux alentours de 20h, un navire avec à son bord 93 “refoulés” en provenance de l’île comorienne de Mayotte, s’est vu interdire l’amarrage au port de Mutsamudu, selon une information obtenue de la capitainerie. Cette interdiction est la conséquence de la note circulaire publiée hier par la vice-présidence en charge des Transports. Ce document signé par le secrétaire d’Etat chargé des transports, portant Réf : 18-008/VP-MTPTTIC/SE, destiné aux compagnies de voyage mentionne “ qu’en raison de la crise sociale qui prévaut dans l’île comorienne de Mayotte et pour des raisons de sûreté et de sécurité, il est interdit aux compagnies maritimes et aériennes qui desservent cette île, d’embarquer à destination des autres îles sœurs, toute personne considérée par les autorités qui administrent Mayotte, comme étant en situation irrégulière et ce jusqu’à nouvel ordre”.

A l’heure où nous mettions sous presse, la capitainerie du port de Mutsamudu, a refusé l’accès au port du navire Gombessa aux alentours de 20h. Selon le chef de l’institution, le bateau avait à son bord, 93 expulsés en provenance de Mayotte et 3 membres d’équipage. Cette interdiction fait suite à la décision prise lors du conseil des ministres hebdomadaire, hier à la mi-journée qui a décidé de ne pas accepter les reconduites dans les autres îles.

En effet, la vice-présidence chargée du ministère des Transports à travers son secrétaire d’Etat, a publié une note circulaire, portant Réf : 18-008/VP-MTPTTIC/SE, destinée aux compagnies aériennes et maritimes qui desservent l’île comorienne de Mayotte, pour interdire l’embarcation à destination des autres îles sœurs, toute personne considérée par les autorités qui administrent Mayotte, comme étant en situation irréguliere.

En raison de la crise sociale qui prévaut dans l’île comorienne de Mayotte et pour des raisons de sûreté et de sécurité, il est interdit aux compagnies maritimes et aériennes qui desservent cette île, d’embarquer à destination des autres îles sœurs, toute personne considérée par les autorités qui administrent Mayotte, comme étant en situation irrégulière et ce jusqu’à nouvel ordre,

peut-on lire sur la note circulaire. Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement, Mohamed Daoudou a annoncé que le gouvernement comorien va poursuivre ses mesures de surveillance au niveau des côtes pour stopper le flux des embarcations qui quittent les autres îles à destination de Mayotte.

Il a précisé que si un comorien des autres îles vivant dans l’île comorienne de Mayotte souhaite se rendre dans l’une des îles qui composent l’Union des Comores, il doit le faire en toute âme et conscience, mais pas sous la pression.

Ali Abdou / Alwatwan

1 commentaire sur Crise à Mayotte : Un navire avec 93 “refoulés”interdit d’accès au port de Mutsamudu

  1. Et maintenant, vous attendez quoi de la 5ème puissane économique du monde. Vous faites parti de pays le plus pauvre du monde. A force de jouer avec le feu vous allez finir par vous brûler. Mayotte c’est la France que vous voulez ou non.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*