En ce moment

Des coup de feu à Anjouan

Depuis hier soir, Sangani vit sous la peur et les coup de feu des forces de l’ordre. La ville est sous tension. En effet, après le passage à tabac d’un jeune originaire de Sangani, les habitants se sont révoltés et auraient démoli la façade du siège des forces de l’ordre, selon des sources d’Anjouan.

Quant à au jeune tabassé à mort, l’hôpital aurait refusé de le prendre en charge hier soir à cause de son état de santé.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*