En ce moment

Des milliards partis en fumée sous Mamadou et Mouigni?

On sait désormais pourquoi il y a eu un incendie au trésor public en 2017. La Cour des Comptes a découvert qu’entre 2014 et 2016, il y a 19 milliards d’aides budgétaires qui ont été détournés, ou en tout cas, utilisées sans justificatifs probant. Et pour cause, l’incendie à détruit les preuves qui démontraient comment ont été consommées ces milliards qui ne figureraient même pas dans les lois de finance.

Brûler les preuves compromettantes, voilà des méthodes digne du cartel de Sinaloa. El Chapo n’aurait pas fait mieux.

La période épinglée par ce rapport coïncide avec l’époque où étaient aux Affaires, le président de l’Union de l’opposition Mamadou et le président du CNT Mouigni Baraka.

C’était la gabegie à tous les étages. Voilà pourquoi je suis autant critique envers l’opposition que le pouvoir. Comment l’opposition peut être crédible en parlant de Daula ya haki alors qu’à leur tête, il y a des personnes suspectées d’avoir mis le feu au trésor public pour camoufler leurs détournements présumés de 19 milliards?

Il nous faut des oppositions et non une opposition. Remplacer le Cartel d’Azali par le Cartel de Mamadou et Mouigni ne nous mènera nulle part.

Mais bizarrement l’enquête de la Cour des comptes s’arrête à 2016 à l’arrivée au pouvoir d’Azali. Allez Messieurs, Mesdames de la Cour un peu de courage, dites nous ce qui s’est passé aussi de 2016 à 2020 sous Azali.

Je sais que certains n’aiment pas que je pointe du doigt l’opposition. Mais je ne suis pas là pour écrire ce qui plaît aux gens. Je dénonce toutes les personnes qui ont ruiné ce pays, qu’il soit du pouvoir ou de l’opposition. L’intérêt supérieur de la nation est plus important à mes yeux, que les accointances partisanes.

Al Comorya

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*