Des voyageurs récupérés après 5 jours à la dérive à Mayotte

Des voyageurs ont pu être récupérés après 5 jours à la dérive. Ils effectuaient un trajet entre Mohéli et Anjouan comme le rapporte le linfo.re

image

Les faits remontent à mercredi 14 octobre, relate ce jour le Journal de Mayotte rapportant le bilan de la gendarmerie de Mayotte qui a dressé le bilan des interpellations en mer du week-end. Plusieurs voyageurs traversant Mohéli à Anjouan ont été secourus par un pêcheur, alors qu’ils dérivaient depuis cinq jours.

Leur bateau était tombé en panne et a commencé à chavirer face aux vagues. La majorité des passagers ont réussi à remonter à bord mais certains ont malheureusement disparu dans les eaux. Parmi eux des enfants, sans pouvoir confirmer le nombre exact. Le reste des passagers, une dizaine, ont été pris en charge par la gendarmerie et amenés au centre hospitalier de Mayotte. Ils ont été fortement choqués et déshydratés. La plupart d’entre eux a ensuite quitté l’hôpital sans laisser de traces.

4 kwassas clandestins interceptés durant le week-end
La gendarmerie de Mayotte retrace également l’interpellation de 4 kwassas entre le vendredi 16 octobre et dimanche 18 octobre. Les kwassas en provenance des Comores ont été interceptés par la marine nationale et la brigade nautique. Les embarcations ont transporté 98 clandestins. Ils étaient accompagnés de 42 mineurs.

Comme l’oblige la procédure, ces clandestins ont été présentés à une infirmière. 5 d’entre eux ont été évacués pour raison sanitaire. Selon les autorités : 49 passagers adultes ont fait l’objet d’OQTF (obligation de quitter le territoire français). Les deux passeurs identifiés ont été placés en garde à vue par les enquêteurs de la brigade nautique de la gendarmerie de Pamandzi.

NB: Mayotte est une île comorienne occupée illégalement par la France

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*