Détention de Djibril :La version de Djibril enfin dévoilée

Me Ahamada Mahamoud, l’avocat de Chaehoi Mmadi connu sous le pseudonyme de Djibril, s’est exprimé devant la presse à la demande de son client, ce jeudi à l’Hôtel Les Arcades.

Foundi Djibril, de son vrai nom Chaehoi Mmadi, a voulu donner sa version des faits qui lui sont reprochés. Il a demandé à son avocat de sortir du « silence » et de « rétablir la vérité » plus de trois semaines après sa détention à la maison d’arrêt de Moroni. Me Ahamada Mahamoud a soutenu que son client est poursuivi pour « escroquerie » et « complicité » mais tant qu’il n’a pas eu de jugement, Djibril est « présumé innocent ».

Selon Me Mahamoud, rapportant les déclarations du prédicateur, l’or qu’il est présumé avoir escroqué n’est en réalité qu’un un sacrifice communément appelé « fidiya » que Djibril a demandé à la famille de Moina Halima. « Il a expliqué à la famille qu’il fallait sacrifier un objet de valeur. Ils ont sorti l’or. Djibril a reconnu avoir pris l’or et l’avoir revendu car, a-t-il dit : « un sacrifice n’est jamais renvoyé au propriétaire ». Il a soutenu avoir distribué l’argent à des orphelins », a affirmé Me Mahamoud.

Autre détail soulevé par l’avocat et son client, la quantité d’or déclarée en premier lieu était de 3kg. La Famille de Moina Halima a ensuite reconnu que c’était finalement 1,8 kg d’or qu’il avait soi- disant « escroqué ».

Le prédicateur Chaehoi Mmadi avait versé jusqu’à 6 millions de francs et était disposé à payer la totalité de la somme restante. « Malheureusement la plaignante a décidé de rehausser la valeur de son or. Elle a surestimé le gramme à 25.000 francs sans même tenir compte de la loi du marché. On ignore sur quoi elle s’est basée », a ajouté l’avocat.

En attendant, Djibril est toujours maintenu en détention à la Maison d’arrêt de Moroni. Mercredi, la chambre d’accusation a confirmé l’ordonnance de placement en détention provisoire du prédicateur et a rejeté l’appel de ses avocats.

« Notre client est à la maison d’arrêt. Il passera en audition le mardi 21 juin et nous espérons qu’il sera par la suite mis en liberté », a déclaré Me Mahmoud qui a insisté sur le respect de la «présomption d’innocence» et a soutenu qu’il «revient à la justice et au parquet de fournir les preuves qui justifient sa détention et sa condamnation».

Pour rappel, le prédicateur Chaehoi Mmadi, surnommé Djibril, a été arrêté le 27 mai dernier, 48 heures après son arrivée à Moroni, plus de 4 ans passé à l’extérieur du pays. Il fait l’objet d’une plainte pour escroquerie depuis 2012. Certains s’attendaient même à ce qu’il soit interpellé à sa descente d’avion puisqu’un mandat d’arrêt avait été émis par la justice comorienne à son encontre. Il avait prévu d’organiser des conférences religieuses tout au long du mois sacré de ramadan. Sa détention a dégoutté plusieurs milliers de comoriens qui s’impatientaient de suivre ses prêches. Le samedi 27, où il a été arrêté, Djibril avait donné rendez-vous à ses assidus admirateurs pour une conférence publique à Mtsangani où il devait lancer officiellement sa tournée.

Al-hamdi A. Hamdi/LGDC

1 commentaire sur Détention de Djibril :La version de Djibril enfin dévoilée

  1. merci pour les commentaires,mtsidiwaze woukaya garilatsawo mindji rahana yanou pour se soigner à l’exterieur,me je me pose bcp des questions sur sa:zabari ye moinamche woyi yakoubali ye condition yahe dhahabou neze kilo zinou?hafikiri woukaya goudjoroudi yaredjeziwa?zabari ze nombre de kilo zitso wouvenoufou radjouwa?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*