Deux députés en prison et un autre activement recherché

Les députés ALI MHADJI et MOHAMED MSAIDIE sont désormais en cellule et TOCHA DJOHAR est activement recherché dans son village par un escadron complet sous les ordres de KIKI de la république.
AZALI va, tête baissée, dans sa trajectoire et prépare une guerre civile prévisible.
C’est à la suite d’un nouvel appel des élus à la population afin que le peuple comprenne la volonté du désormais dictateur AZALI de suspendre la démocratie, anesthésier toute action de contestation et instaurer un régime à vie que les élus ont été pris à partie par des unités de l’armée, violentés et arrêtés.

La Communauté Internationale doit comprendre que les dés de la guerre sont jetés et un climat de conflit s’installe dans un archipel fragile et fragilisé.
Toute la region risque d’en prendre un sérieux coup en particulier Mayotte qui doit s’attendre à une immigration massive.
Il est temps d’arrêter AZALI et je reviens encore sur l’option la moins dangereuse, celle d’une intervention interne de l’armée.
Le Chef d’Etat major est plus que jamais responsable de cette situation qui pourrait dégénérer.

BEN ALI.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*