Deux violeurs en série Franco-Comoriens arrêtés à Nice 

​Deux hommes Franco-Comoriens ont été arrêtés pour le viol de plusieurs femmes selon le quotidien nicematin.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Deux beaux-frères sont soupçonnés d’avoir violé deux femmes, les 2 et 6 janvier, entre Nice et Châteauneuf-Villevieille. Les enquêteurs se demandent s’il n’y en a pas eu d’autres.
Deux hommes âgés de 31 et 34 ans, l’un domicilié route de Turin à Nice, l’autre pensionnaire du foyer Adoma de Saint-André-de-la-Roche (06), ont été incarcérés ce week-end. Un juge d’instruction les a mis en examen pour «viols en réunion», «séquestration» et «vols avec violence en réunion».
En interpellant ces deux suspects, les gendarmes de la brigade des recherches de Nice sont persuadés d’avoir mis hors d’état de nuire deux violeurs en série.
Leur enquête débute le 2 janvier, quand une femme de 35 ans, à la fois désorientée et sous le choc, est secourue par un couple de boulangers à Châteauneuf-Villevieille, village situé à 30 minutes de voiture au nord de Nice.

Téléphone et argent volés

Son audition apporte peu de précisions puisqu’elle était en état d’ivresse quand elle a été accostée par un inconnu à l’ouest de Nice. Elle explique néanmoins qu’elle a été violée dans la voiture par deux individus, avant d’être abandonnée dans le haut-pays.
Les enquêteurs parviennent à retrouver, grâce à la vidéosurveillance de la Ville, le moment où la victime monte dans la voiture. Ils voient même sur les écrans un complice monter un peu plus loin dans une Clio break.
Les investigations permettent d’établir qu’il s’agit d’un véhicule de location. Aussitôt récupéré chez le loueur, les techniciens d’investigation criminelle le passent au crible.
Vendredi 6 janvier, nouveau drame. Une victime est encore découverte à Chateauneuf-Villevieille.
«Il fallait agir vite»
à 3 heures du matin, une jeune prostituée bulgare de 18 ans frappe à la porte d’un couple pour appeler au secours. Entendue par les gendarmes de Contes, son agression ressemble étrangement à celle survenue le 2 janvier.
Un inconnu l’a abordée en voiture pour une relation tarifée. La jeune fille a accepté de monter dans la voiture quand, peu après, a surgi un complice dissimulé sur la banquette arrière. Bâillonnée, la victime est violée par ses deux agresseurs, puis abandonnée en rase campagne. Son téléphone et son argent lui ont été volés.
Le parquet de Nice comprend la gravité de la situation et donne tous les moyens aux hommes du commandant Denis Mottier pour appréhender au plus vite les deux prédateurs.
Le travail d’investigation permet d’identifier dans un premier temps un Franco-Comorien, mais son complice reste mystérieux.
Pendant trois jours, les enquêteurs suivent de très près le suspect numéro un, persuadés qu’il est en quête d’une nouvelle victime. «Ils prenaient confiance en eux. Il fallait agir vite», confie un officier.
Jeudi, les gendarmes passent à l’action et interpellent un Franco-Comorien, commis de cuisine, à son domicile route de Turin. Marié, père de trois enfants en bas âge, l’individu n’est connu que pour des infractions routières.
Il apparaît très vite que le second suspect n’est autre que son beau-frère, un Comorien résident d’un foyer Adoma au nord de Nice. à l’arrivée des gendarmes, l’individu se cache dans des toilettes.
Placés en garde à vue, les deux hommes ont été déférés au parquet, mis en examen et incarcérés. L’information judiciaire cherchera à déterminer s’il y a d’autres victimes inconnues à ce jour.
Les deux individus louaient régulièrement une voiture. Ce qui ne manque pas d’intriguer les enquêteurs…

Nicematin.com

1 commentaire sur Deux violeurs en série Franco-Comoriens arrêtés à Nice 

  1. Décidément toujours de la mauvaise réputation .
    A DUBAI , nos compatriotes Gd Comoriens se déguisent carrément en agent de police pour infliger des faux amendes aux prostitués et profiter pour faire des marchandages et les ramènent dans les hôtel pour coucher avec.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*