En ce moment

Deuxième tour de gubernatoriale: A Ngazidja comme à Moheli, le scrutin s’est déroulé dans la paix

« Selon les renseignements que je dispose, les élections se passent dans un climat de sérénité à Moheli et ici à Ngazidja » dit-il le président de l’Union des Comores Azali Assoumani après avoir accompli son devoir civique.

Les électeurs de l’ile de Moheli et ceux de Ngazidja ce sont présenté aux urnes ce dimanche 21 avril 2019 sans aucune contrainte. Le président de la république, les candidats, la Ceni et le Ministre de l’intérieur ont montrés leurs satisfactions et affirmé que le scrutin s’est déroulé dans l’apaisement.

Dans son intervention devant les journalistes après avoir accompli son devoir civique, le président de l’Union des Comores Azali Assoumani a annoncé qu’il a voté sans contrainte. «J’ai voté et j’ai constaté un climat de stabilité. Selon les renseignements que je dispose, les élections se passent bien à Mwali comme ici à Ngazidja » c’était à 11h 30mn quant le président à mis le bulletin dans l’urne chez lui à Mitsoudje. Connu comme le défenseur de la paix et la stabilité de notre pays, le président réélu « La paix est notre richesse, nous devrions la protéger en premier avant de défendre autre chose. Sans paix, nous ne pouvons rien faire» dira-t-il. Répondant une question sur ceux qui nuisent l’image du pays, le chef de l’Etat a insisté que chaque comoriens peut importe son travail, il doit comprendre qu’il est comorien avant tout. Il a pris l’exemple des journalistes « À vous journalistes comoriens, sachez que vous êtes Comoriens d’abord avant d’être journalistes. Si votre pays est stable, c’est votre fierté. Je ne vous demande pas de ne pas faire votre travail du journalisme, je vous demande de faire correctement votre travail en tenant compte de votre pays. Si vous entendez une information, la moindre de chose c’est de vérifier et de s’assurer qu’en la divulguant, tu ne nuiras pas l’image de ton pays »
De son coté, la candidate de l’alliance de la mouvance présidentielle « AMP » Sitti Farouata Mhoudine na pas pu cacher sa joie « Je suis très contente. Je suis très fière de voir aujourd’hui la femme comorienne voter pour elle-même. C’est en même temps une grande avancée de l’égalité dans notre pays. » a déclarée avant de se réjouir du climat paisible qui régnait. La candidate s’est montrée serins pour l’élection. «Si je décidée d’être candidate, c’est pour gagner. Grace à Dieu et les efforts de mon équipe, je n’a aucun doute de ma victoire.» Pour le candidat indépendant Aboudou Soefo, c’est le calme qui règne dans l’ensemble de l’ile. Répondant aux questions de la presse après avoir voté, Soefo a annoncé que « Nous souhaitons que l’élection se déroule sans incidents jusqu’à la fin de la journée. Tel est notre premier vœu. Et la victoire sera de notre côté incha-Allah »

A Moheli comme a Ngazidja, tout est passé dans la sérénité. A la sorti du bureau de Vote le candidat de la mouvance Mohamed Said Fazul a montré que « les élections se déroulent dans un climat de paix et de fraternité » Il a exhorté les moheliens de « s’abstenir à toute forme de provocation ou d’autres actions de nature à perturber la paix, la sécurité et la cohésion social des citoyens».
Par ailleurs, la Commission électorale indépendante (Ceni) et le Ministère de l’intérieur chargé des élections ont aussi affirmé que le scrutin s’est déroulé sans incident. Dans un communiqué publié par la Ceni dans la journée, elle a déclarée que «les électeurs de Ngazidja et Mwali accomplissent leur droit civique dans la paix et la sérénité avec un taux de participation atteignant les 37,75% à 12h30mn et qui pourrai s’améliorer en longueur de la journée.» quant au Ministre de l’intérieur, il a montré dans un conférence de presse qu’il a organisé dans son bureau à 13h a affirmé que «les citoyens s’expriment librement sans aucun contrainte»

Cham-S

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*