En ce moment

Dhoulkamal devra rembourser l’argent reçu par la sécurité sociale de la Réunion et la caisse d’allocations familiales

L’affaire des prestations sociales versées au ministre comorien des affaires étrangères suit son cours. La caisse de sécurité sociale de la Réunion a décidé de porter plainte pour escroquerie. Le site réunionnais Zinfos 974 rapporte que la sécurité sociale de la Réunion et la caisse d’allocations familiales ont stoppé les prestations versées indûment à Dhoifir Dhoulkamal, notamment le RSA, et que la caisse a décidé de porter plainte. Il y a quatre mois, la presse réunionnaise avait révélé que l’ancien vice-président de l’assemblée devenu ministre des affaires étrangères était inscrit comme allocataire du RSA à la Réunion, et bénéficiait de la couverture médicale solidaire destinée aux personnes sans revenu. Quatre mois après ces révélations, les droits et prestations sociales ont été suspendus, et les organismes sociaux vont essayer de récupérer les prestations indûment versées.

Le fait qu’une plainte soit posée ne signifie pas automatiquement que le ministre comorien sera poursuivi. C’est même assez peu probable. La décision appartient au procureur de la république…décision hautement politique et diplomatiquement très périlleuse. Jusqu’à présent les autorités comoriennes se sont refusées à tout commentaire sur cette affaire.

Mayotte 1ère

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*