Diabète: Le personnel soignant demande une formation sur les urgences diabétiques

Une délégation composée d’un médecin, d’un représentant de la Direction de Lutte contre la Maladie et de Santé Diabète a effectué des visites dans les trois îles pour faire un état des lieux sur le diabète dans le pays.

Afin d’échanger avec les professionnels des structures qui ont reçu une formation en septembre et du matériel médical utile à la prise en charge des patients atteintes du diabète, une mission composée d’un représentant de la direction de lutte contre la maladie et de santé diabète ont sillonné les centres hospitaliers de références dans les trois îles, pour faire un état des lieux du diabète dans le pays.

Cette mission s’est déroulée du 5 au 26 septembre 2017 et a permis d’identifier les progrès réalisés et les défis rencontrés dans la mise en place de consultations, notamment dans l’utilisation des différents matériels fournis. Ces rencontres directes avec les professionnels de santé formés, et sur les lieux des consultations ont également permis de définir les besoins des structures de santé concernées par le programme national de prévention et de lutte contre le diabète et l’HTA.

 Dans le cas présent, les besoins se concentrent surtout la formation. «Nous aimerions bénéficier d’une formation sur la prise en charge des urgences diabétiques », ont confié les médecins de Mbéni, Mitsamiouli et Oichili.

A Ouzioini, le médecin formé a, quant à lui, formulé la demande d’une formation sur les plaies diabétiques. D’autres structures ont simplement demandé un appui dans l’utilisation du registre spécifique pour le suivi des patients diabétiques. A ces besoins en renforcement des capacités s’ajoutent des besoins en renouvellement ou remplacement de matériels. Les échanges qui ont eu lieu sur l’ensemble des structures formées permettront d’adapter la seconde partie de la formation des professionnels des structures de 2ème référence aux avancées constatées mais aussi aux faiblesses identifiées sur le terrain.

Mohamed Youssouf/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*