Diplomatie : Le nouvel ambassadeur de la Tanzanie reçu par le président de l’Assemblée

Hier en début de la matinée, le président de l’Assemblée nationale, Abdou Oussene, a reçu le nouvel ambassadeur de la République Unie de Tanzanie à Moroni, Sylvester M. Mabumba, dans le cadre du renforcement de la diplomatie parlementaire entre Moroni et Dar Es Salam.

 

Dans sa déclaration devant la presse, l’ambassadeur a salué les efforts du président de l’Assemblée nationale pour la consolidation de la démocratie parlementaire en Union des Comores, depuis son élection à la tête de l’institution, il y a deux ans à peine.

A cet effet, il a invité le président Abdou Oussene à effectuer une visite de courtoisie en Tanzanie, pour rencontrer ses homologues députés de Zanzibar et Dar Es Salam, pour le renforcement des relations parlementaires entre les deux pays, mais aussi pour l’affermissement des liens d’amitié et de fraternité entre les assemblées comorienne et tanzanienne.

Le diplomate Sylvester Mabumba a, en outre, salué l’intégration de la communauté comorienne en terre tanzanienne dans tous les domaines socio-économiques. Pour cela, il a sollicité l’implication des autorités comoriennes, pour inciter l’importation du riz cultivé à Zanzibar par des comoriens qui détiennent des hectares de terrains cultivables.

L’ambassadeur a souligné qu’il a pris note du manque de personnel médical et d’équipements, exprimé par le président de l’Union des Comores, à l’inauguration de l’Hôpital de l’amitié sino-comorienne, la semaine dernière à Ndzuani.

Le diplomate a promis, à cet effet, l’appui de la République Unie de Tanzanie, pour assurer une meilleure qualité de soins à la population comorienne. A son tour, le président de l’Assemblée, Abdou Oussene, a salué le geste du diplomate tanzanien qui, selon lui, démontre un attachement au développement socio-économique des Comores.

Il a saisi l’occasion pour lui rappeler du travail louable effectué par son prédécesseur, en lui souhaitant à faire encore mieux pour l’intérêt des deux pays. La deuxième personnalité du pays a exhorté le représentant de la Tanzanie aux Comores à multiplier encore davantage d’efforts en faveur de l’intégration de la communauté tanzanienne résidant aux Comores au sein la communauté sœur comorienne.

Abdou Oussene a exprimé sa satisfaction et plaidé pour des relations très fructueuses et amicales entre les deux pays frères. Il a donné son aval pour l’invitation à effectuer une visite en Tanzanie, en vue d’encourager les échanges commerciaux entre Moroni et Dar Es Salam.

Pour conclure son intervention, le président de l’Assemblée nationale a sollicité l’ouverture des grandes universités tanzaniennes aux étudiants comoriens, ainsi que l’élargissement de la coopération dans tous les domaines, notamment la santé, l’éducation, les sciences, la politique et autres.

Ali Abdou / Alwatwan

1 commentaire sur Diplomatie : Le nouvel ambassadeur de la Tanzanie reçu par le président de l’Assemblée

  1. Les états Unis par le biais de son président a donné une leçon d’immoralité au reste du monde.
    Ce pays auquel fut un moment la vitrine de la démocratie et le rêve américain vient faire tomber ses masques en dénonçant les accords de Paris sur le climat.

    Par conséquent, il déclare une guerre diplomatique non seulement avec une partie de l’Europe, son allié historique mais aussi avec le reste du monde.

    Par ailleurs, l’Amérique menait des guerres contre des pays. Le cas en Afghanistan, en Irak et en Syrie. Mais, aujourd’hui, il déclare la guerre à tout le monde. Cette guerre contre l’humanité changera la physionomie d’une géostratégique instable. On peut même dire parallèlement que les jeux sont ouverts et que l’Europe plus précisément la France a sa carte à jouer dans un match ouvert.

    Il faut en effet, souligner que la France malgré ses effets de serre, mais elle a toujours défendu notre héritage commun. Rappelons de la fameuse phrase de CHIRAC  » notre maison brûle ». Cet ancien président a fait beaucoup sur le climat. D’ailleurs, certains principes climatiques sont érigés en principes fondamentaux au sein de la constitution française.

    En effet, le retrait pure et simple de Trump de l’accord de Paris fais grincer les dents chez les amoureux de la nature.

    D’abord, parceque nous degradons d’une façon exceptionnelle notre planète. Car, nos activités humaines sont responsables de nos propres malheures. C’est le cas de beaucoup d’entreprises américaines auxquelles assassinent notre patrimoine commun. Par exemple les entreprises du charbon, le gaz de schiste et les autres.

    Si pour Trump, la vie n’a pas de sens contrairement aux affaires, il est temps que le peuple américain se révolte pour dire non à son président. Car, le monde entier moins l’Amérique est témoin de l’histoire. En effet, celle ci ne fait que raconter  »une paix violée ».

    Ce rever historique a des conséquences bien sûr sur la vie humaine, mais aussi sur l’image des états Unis qui seront considérés comme les plus arrogants au monde.

    Il faut dire que le monde entier est stupéfait de la décision unilatérale de Trump de dénoncer l’accord de Paris.

    Même si ce dernier est le moindre mal mais il pourrait sauver des vies humaines. Aujourd’hui, des enfants naissent avec des maladies incurables dues à la dégradation de l’environnement. Des malformations des enfants, des risques de disparition d’une partie de l’océan Indien et une partie de l’Asie.

    Bref, l’Amérique vient d’endosser le costume d’un pays qui privilégie l’économie au détriment de la vie humaine.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*