En ce moment

Discours de la présidente par intérim à la cérémonie du 60ème anniversaire de L’ASECNA

Discours du Président de l’Union des Comores à la cérémonie du 60ème anniversaire de L’ASECNA, prononcé par Madame Loub Yacout Zaidou, Ministre de la Santé, de la Solidarité, de la Protection Sociale et de la Promotion du Genre assurant la suppléance du Président de l’Union.

Moroni, le 12 décembre 2019.

– Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

– Eminence Monsieur le Grand Mufti, Sayid Toihir Ben Said Ahmed Maoulana Ahl Djamal Layli

– Monsieur le Ministre des transports

– Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement

– Madame la Gouverneur de l’ile Autonome de Ngazidja

– Monsieur le Coordinateur des agences du Système des Nations Unies aux Comores,

– Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique accrédités aux Comores,

– Monsieur le Représentant de l’ASECNA aux Comores

– Honorables Assistance

– Mesdames et Messieurs

Assalam Alaikum

C’est avec un insigne honneur et un immense plaisir pour moi, au nom du Président de l’Union des Comores, son Excellence AZALI ASSOUMANI, de vous souhaiter la bienvenue et de vous livrer son message à l’occasion de cette cérémonie de célébration du 60ème anniversaire de l’ASECNA.

Je cite

Honorables invités, Mesdames et Messieurs

Je voudrais tout d’abord, saisir l’opportunité de cette célébration du 60èmeanniversaire de l’ASECNA, pour partager avec vous la joie du succès de la conférence des partenaires au développement des Comores qui vient de s’achever à Paris.

Cette Conférence a été un moment particulièrement important pour le peuple comorien et moi-même.

Il a marqué le point de départ d’une marche irréversible de notre pays vers l’émergence.

En effet, la mobilisation des financements pour la mise en œuvre de notre Plan Comores Emergentes, a été une belle réussite et permet désormais notre pays de se placer sur une trajectoire de haute croissance, faite de transformation structurelle, de développement des infrastructures, et de richesse partagée.

Nous y avons pris l’engagement, devant la communauté internationale, de poursuivre nos efforts de bonne gestion des finances publiques, de bonne gouvernance et de mise en œuvre de profondes réformes, dans tous les secteurs du domaine public, ainsi que notre ferme volonté de lutter contre la corruption à tous les niveaux.

Les partenaires bilatéraux et multilatéraux y ont pour leur part, confirmé leur volonté de renforcer leur appui au développement inclusif des Comores, en travaillant avec le Gouvernement, la société civile et le secteur privé.

Les annonces de contribution des partenaires, en appui à la mise en œuvre du Plan Comores Emergentes, totalisent un montant de 4,3 milliards de dollars.

C’est un signal fort lancé par nos partenaires, qui placent leur confiance aux réformes engagées pour assurer une plus grande stabilité politique, un cadre macroéconomique sain et des investissements dans les secteurs à forte croissance, notamment dans l’énergie.

Mesdames et Messieurs,

Ce 12 décembre 2019, l’Agence pour la sécurité de la Navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), créé par la convention signée à Saint-Louis du Sénégal, atteint ses soixante ans d’existence.

C’est la preuve de sa maturité et de sa solidité dans l’accomplissement de sa mission principale, celle de fournir tous les services nécessaires permettant aux avions de voler en toute sécurité.

Mesdames et Messieurs,

Le Management de la sécurité aérienne, est une des fonctions essentielles des entreprises de l’Aviation Civile.

C’est à ce titre que l’OACI, lors de la Conférence de Haut Niveau sur la sécurité de 2010, a décidé de l’établissement d’une nouvelle annexe, l’Annexe 19, dédiée exclusivement au Management de la sécurité.

Les grandes lignes de cette Annexe portent sur :
– les obligations de l’Etat en matière de Gestion de la sécurité ;
– le système de management de la sécurité des fournisseurs de service ;
– Et sur la collecte, l’analyse et l’échange de données.

Depuis quelques années, l’ASECNA a mis en place un Système de Management intégrant entre autres la sécurité, marquant ainsi un tournant décisif dans la gestion de ses activités.

C’est ainsi que nous demandons à l’ASECNA de partager son expérience en matière de sécurité avec l’ensemble des intervenants sur la plate-forme aéroportuaire.

Honorables invités, Mesdames et Messieurs

60 ans c’est un long parcours. L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique a pour mission d’assurer la sûreté du transport dans l’espace aérien de ses Etats membres, soit une zone de plus de 16 millions de km2.

Elle supervise des centres de contrôle régionaux, des tours de contrôle, des aéroports internationaux, nationaux et régionaux.

L’Asecna est chargée à la fois de la maintenance de l’ensemble des installations, le bureau de piste et d’information aéronautique, les services de sécurité incendie ou de prévisions météorologiques.

Les ministres de tutelle de l’Asecna avaient mis en place un programme ambitieux d’investissements, pour moderniser les services d’aérodromes, les communications, la navigation et la surveillance.

L’enjeu a été de préparer un changement de génération de moyens techniques, fiables, modernes, utilisés pour la circulation aérienne.

Nous célébrons donc ce 60ème anniversaire, avec ce programme ambitieux d’investissement de près de 10 milliards de l‘Asecna pour améliorer sensiblement la plateforme aéronautique de Hahaya.

J’invite alors tous les intervenants sur la plate-forme aéroportuaire sans exclusive, à engager leur responsabilité pour atteindre le niveau de sécurité élevé défini par l’Etat.

C’est à ce prix que l’Etat pourra satisfaire aux exigences en matière de performances de sécurité agréées par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI).

Pour terminer, je voudrais, en votre nom à tous, souhaiter un joyeux anniversaire à l’ASECNA et remercier les dirigeants de l’Agence, pour leurs efforts et leurs contributions à la sécurité du transport aérien de notre pays, de Madagascar et du contient africain.

Vive la coopération inter-états

Joyeux anniversaire à l’Asecna

Je vous remercie.

Beit-salam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*