Djaza libéré après avoir détourné 153 millions de francs

Le président Azali aurait ordonné au premier président de la Cour d’appel , Mohamed Youssouf (militant CRC) de libérer le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Djaza Ahmed ainsi que son secrétaire général Ali Mohamed. Ils sont libres depuis hier selon certaines sources. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire pour « détournement de fonds publics » présumé. Quelques 153 millions de francs se sont volatilisés lors des élections législatives de 2015. La cour des comptes avait présenté, entre autres, des prestations « surfacturées ». 


Le comble, le responsable logistique Soilihi Abdallah et un autre consultant qui avaient des responsabilités moindres sur la gestion financière de la CENI seraient toujours en détention provisoire. 
Toyb Ahmed 

1 commentaire sur Djaza libéré après avoir détourné 153 millions de francs

  1. Cet acte prouve bien l’incrédibilité de la justice comorienne.L’autre inculpé de cet affaire de la CENI est agent de provision du minister de finance. Il a été contractuel de la ceni lors de la legislative 2015. Apres avoir elaboré ses compte financiers, il a fourni tous les details necessaire qui lui concerne sur cet affaire.Precisement Il a été un visionaire, apres la decision du Membre de la Ceni,il ne fais q’executé l’ordonance du bureau de la ceni,avec decharge. La question se pose pourquoi le juge d’instruction ne convoque pas tout les beneficiaires de ce fond pour eclairecicement pendant cet agent comptable appelé Ali hasane a presenté tous ces details aupres du juge.Pour rappel ce soit disant Agent comptable n’est pas membre de la ceni, il n’avait pas aussi ni signature,ni autorité quoi que ce soit au sain de la ceni.Quand est ce que nous aurons une justice digne de ce nom.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*