En ce moment

Djo Bacari: « l’invitation d’Azali en France doit nous ouvrir grandement les yeux »

L’invitation d’AZALI ASSOUMANI en France doit nous ouvrir grandement les yeux. Nos dirigeants surtout, et toutes celles et ceux qui prétendent diriger notre pays un jour que c’est bien vrai comme l’a si bien dit le général de Gaulle que  » la France n’a pas d’amis mais des intérêts à défendre « . Oui c’est vrai. Comment la France peut-elle remettre en cause les mascarades électorales de mars dernier, et recevoir Azali président illégitime chez elle avec tous les honneurs ? Ne devons-nous pas dénoncer la France en tant que complice? Comment la France peut-elle ignorer les rapports des observateurs internationaux et l’avis de l’Union européenne sur ces précédentes élections en invitant un illégitime, dictateur président sur sol qu’elle qualifie de droit de l’homme ? Qu’est-ce que la France peut-elle gagner dans cette invention qui la crédibilise ? N’a-t elle pas un intérêt qu’elle veut profiter de notre pays via des mégalomanes attirés par le paraître tout simplement ? La France, je crois défend sa place aux Comores contre l’Arabie-saoudit et la Russie. Pour y parvenir elle peut s’en passer de notre liberté ou l’eventuelle mise en place d’un État de droit aux Comores. La démocratie dans notre pays importe peu pour la France que ses propres intérêts…à mediter.

Djo Bacari, écrivain

5 commentaires sur Djo Bacari: « l’invitation d’Azali en France doit nous ouvrir grandement les yeux »

  1. Pour une fois un comorien qui comprend peut être la diplomatie. Et oui la phrase de général de Gaule est enfin rentrée dans leur crâne. Mais pourquoi les comoriens attendent toujours que sa soit les autres pour régler leur problème ?
    Pourquoi ne sont ils pas capable de se battre et se mobiliser aux maximum pour faire trembler celui qu’ils considèrent comme dictateur ?
    Parler, parler et toujours Parler ne sert à rien. Il faut agir. Général de gaule était parti en Angleterre et a appeler à la résistance et enfin agir de l’extérieur pour libérer son pays. Pourquoi les diasporas comorienne de l’extérieur ne sont pas capable de faire émerger une résistance pour libérer enfin leur maudit pays du prétendu dictateur. Le plus lâche dans tous ça c’est les Anjouannais qui se font humilier par les wangazijja. Les mahorais était les seuls à être capable de tenir tête à ces vantard de grand comorien.

  2. tout à fait d’accord mais il y a eu le forcing diplomatique, car azali aurait reproché à beaucoup de par son ambassadeur, son ministre de l’étranger, de l’intérieur, son directeur de cabinet, mais il faut savoir que l’opposition a fait son boulot car il y a eu une réponse négative et tout de même il fallait forcer pour sauver la face et comme tu l’as dit pour humilier encore les comoriens puisque Macron va exiger quelque chose….en CONTREPARTIE pour monter les marches de l’Elysée.

  3. Droit de l’homme?
    Mais de quel homme s’agit-il?
    Français?
    Sûrement pas,
    Une chimère?
    Oui.
    Les dirigeants français n’ont jamais respecté les français alors respectés le peuple comorien est une utopie.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*