En ce moment

Douze personnes seraient portées disparues en mer

La reprise des cours avec interdiction de trafic maritime inter- îles n’est pas sans conséquences. Une douzaine de personne serait porté disparu .

Ce vendredi, une vedette venant de Chindini est arrivée en catastrophe à Hoani après une panne de plusieurs heures, avec à son bord plusieurs passagers.

La semaine dernière 12 personnes sont portées disparues en voulant regagner Mohéli en partant de Ndzuani à bord d’une vedette de type koissa du commandant Masse.

Selon notre source, un seul corps aurait été retrouvé.

Cette reprise des cours oblige les étudiants à regagner leurs établissements respectifs sans aucune mesure d’accompagnement de la part des autorités.

Depourvu des moyens leur permettant de prendre les avions, ils font recours aux koissa bien qu’interdit en cette période de pandémie. Et le pire, difficile d’avoir des secours en cas de difficulté en mer.

40 élèves ont pris le navire Masungui pour Anjouan et 38 encore ,en vedette de type coma 4 pour Ngazidja.

Le pouvoir de l’île intervient “mais difficilement pour apporter son aide à ces jeunes” apprend-t-on.

Source: Moheli Matin

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*