Dr Abdou Salami « L’État central doit agir vite pour Anjouan avant que… et je vais demander … »

Dans un entretien vidéo accordé à Comores infos, le gouverneur d’Anjouan Dr Abdou Salami est revenu sur plusieurs sujets qui préoccupent les Anjouanais, le chômage, les problèmes administratifs, le séparatisme et autres… Une vidéo à voir absolument ci dessous.

2 commentaires sur Dr Abdou Salami « L’État central doit agir vite pour Anjouan avant que… et je vais demander … »

  1. En réalité, après 45 ans d’indépendance, notre Grand père AHMED ABDALLAH, et ses homologues ont fait de leur mieux selon leur temps, depuis personne n’a osé toucher les vrais questions de notre pays. En 1997, l’île d’Anjouan a voulu défendre ses droits régaliens,notamment la décentralisation des pouvoirs, le GV MOHAMED TAKI ABDOULKARIM n’a pas vu de bonne oeuil,il a déclaré la guerre contre les défenseurs de droits, les choses ont tourné mal, l’île s’est retiré. Les accord de FOUMBONI du 17 février a fait naissance de la tournante, là encore les principes d’égalité de pouvoir et économique sont mentionnés. Mais cela reste indifférent,en 2015, les sages du pays, et certains partis politiques voulaient mettre en place des assises afin de faire un bilan, mais des partis politiques qui se sentaient en rapport de force et ceux qui étaient au pouvoir, ne voulaient pas céder le pouvoir, ont rejeté l’idée, aujourd’hui le Gouvernement sur place, a lancé la machine des assises mais sans feuille de route: des assises en aveuglement qui laissent des inquiétudes et de doute. Très ambugüe car certains veulent profiter ce projet pour s’emparer d’avantage le pouvoir. Nous tirons l’attention à ses genres d’idées. Anjouan d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier.

  2. Anjouan est libérée le 25 mars 2008 par Sambi et ses fidèles qui ont Moussa Toybou, Anisse et Salami et l’ont transformé en une île paradisiaque.
    Tout va très bien à Anjouan

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*