Elections 2016: 17 personnes arrêtées à Mwali

wpid-fb_img_1460292649711.jpg

Plusieurs  arrestations ce matin à Fomboni, dans la capitale mohélienne.

17 personnes ont été arrêtées depuis le matin dans le cadre de cette journée électorale, à Mwali. 3 d’entre eux ont été relâchés aux environs de 11h00.

image

Mme Trounda Abdou, arrêtée puis relâchée, a confié à La Gazette des Comores qu’elle s’est retrouvée enfermée dans les locaux de la police avec 16 autres personnes.

« J’allais rejoindre des gens à la plage lorsque des hommes en uniforme sont venus m’arrêter sans que je ne sache pourquoi ».

Avec deux autres détenus, ils ont été relâchés après que la police ait écouté leurs déclarations.

« On les soupçonne d’avoir distribué de l’argent alors que ce sont ceux de l’autre camp qui le font », a rétorqué un militant de Fazul, candidat à l’élection du gouverneur de Moheli.

Un jeune homme, Idrisse Abdourazak (Machine), a declaré qu’un militaire lui aurait dit qu’il allait être embarqué alors qu’il se se trouvait dans la file d’attente pour aller voter.

« Dès que j’ai accompli mon devoir civique, je me suis enfui », a-t-il dit.

Salim Mouayad

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*