Élections 2019: Les réseaux sociaux ciblés

Contribution : Les stratèges du candidat Azali ont diligenté l’arrestation d’Abdallah Agwa, juste après la délibération de la Cour Suprême et aux yeux de toutes celles et de tous ceux qui sont allés y espérer un rayon de justice.
L’objectif était de créer une diversion maladroite pour que les réseaux sociaux s’intéressent essentiellement à ce kidnapping armé et laissent passer la forfaiture de la CS d’avoir invalidé les candidatures de deux grands partis du pays.
Inspiré de l’aphorisme

« un événement chasse un autre », les « Experts » de la manipulation ont prévu un lot de manœuvres pour que, comme l’a dit le président, « le chien aboie et la caravane passe ».
Doit-on leur dire que , pendant cette campagne électorale, aucun événement ne chassera un autre. La mémoire collective est assez vive pour tout retenir et le devoir d’agir est plus que vivace.
09 février :
– élimination des candidats opposés au régime par la Cour Suprême
– enlèvement des journalistes et des opposants devant la Cour Suprême.

Dini Nassur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*