Élections anticipées : J-5 Mouigni Baraka promet d’introduire la bourse à l’Université des Comores

Le candidat Mouigni Baraka Said Soilih a tenu son grand meeting hier à Mboude Ya Mboini. L’ancien gouverneur de l’île de Ngazidja promet d’introduire les bourses d’études à l’université des Comores une fois élu à la tête du pays.

Nous sommes sur la dernière ligne droite de la campagne pour les élections présidentielles et des gouverneurs des îles. Les candidats essaient de séduire au maximum les citoyens. Hier lundi, le candidat Mouigni Baraka et son gouverneur Hatime alias Johnny était à Mboude Mboini dans le Mbadjini. Devant une foule intense, Mouigni Baraka promet d’introduire les bourses d’étude une fois élu à l’Université des Comores. « Il est temps de réduire les dépenses des voyages du président de la République pour financer les bourses », avance-t-il.

Après 5 ans au pouvoir de l’île de Ngazidja et 3 ans dans l’opposition, le candidat estime que c’est la fonction du chef de l’Etat qu’il lui faut maintenant. « Le président-candidat se trompe quand il dit qu’il sera élu dès le premier tour. Peut être un seul tour pour qu’il soit éliminé », poursuit-il, avant d’ajouter que « la preuve en est que ceux qui sont venus prendre part dans ce meeting n’ont perçu des 10 000 FC ou être embarqués dans une voiture de l’Etat pour venir m’écouter. Le 24 prochain, plutôt, c’est toi qui va sortir s’il plaît à Dieu ».

Pour Mouigni Baraka, être président dans un pays n’est pas une chose facile car selon lui, il faut une expérience bien acquise. « Quand j’étais receveur des douanes des Comores, les caisses de l’Etat enregistraient plusieurs millions par fois un milliard par mois. J’en suis sûr que je suis le premier à enregistrer ce chiffre… », rappelle-t-il. Devant ses sympathisants, le candidat Mouigni Baraka rappelle aussi qu’après trois mois des élections de 2016, des milliers de personnes ont été virés de leur travail. « Je suis là aujourd’hui, voter Mouigni Baraka et ne plus répéter l’erreur que vous avez fait en 2016 », dit-il.

Pour Hatime Nakib alias Johnny, il se dit le candidat qui incarne l’espoir de la jeunesse. Selon lui, il s’est porté candidat pour faire revenir le pouvoir qui existait entre l’ancien président Ikililou et l’ancien gouverneur de l’île de Ngazidja, Mouigni Barak, aujourd’hui candidat à la présidentielle. « Si je suis élu à la tête de l’île, je vais continuer la politique de Mouigni Baraka et Mouigni continuer celui d’Ikililou », indique-t-il. Ce dernier attaque les politiciens qui changent des verstes du jour au lendemain. Il demande à ce que « ces gens là soient exclus des places publiques ».

Ibnou M. Abdou/LGDC

1 commentaire sur Élections anticipées : J-5 Mouigni Baraka promet d’introduire la bourse à l’Université des Comores

  1. arrêtez vos blabla la politique de ikililou c’est la mauvaise politique que le comore n’a jamais connu depuis l’histoire corruption massive 5ans de l’obscurité arrêtez de mentir au comorien arrêtez vos blabla électoral

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*