Elections : Mohamed Bacar appelle à voter Mamadou (UPDC)

wpid-1459413129354.jpg

Les candidats de l’Updc ont terminé leur périple à Anjouan dans le cadre de la campagne du deuxième tour des élections, présidentielles et des gouverneurs des iles. Leur tournée sur l’ile a été marquée par l’appel constant de ce parti au pouvoir à boycotter le candidat Azali Assoumani.

image

« Je tiens à remercier les citoyens de Mirontsy et mes deux vice-présidents, Houmed Msaidié et Nourdine Bourhane » a dit le candidat Mohamed Ali Soilih lors de son discours à Mirontsy, Anjouan, dernière étape de son périple sur l’ile après plusieurs jours en campagne.

L’Updc, dont le candidat à l’élection du gouverneur d’Anjouan, Anissi Chamsidine est en lice pour le second tour, a appelé à boycotter le candidat de la Crc, Azali Assoumani, rival de Mohamed Ali Soihi pour l’élection du Président de l’Union.

Bourhane Assane, ex membre des Forces de la gendarmerie d’Anjouan (FGA), a dans son discours annoncé le mot d’ordre émis par le Mohamed Bacar, ancien président autoproclamé de l’ile d’Anjouan : « Notre ennemi historique est Azali Assoumani. Votons Mohamed Ali Soilihi et Anissi Chamsidine ». Un message diffusé plus tard par mégaphone dans une voiture qui a sillonné le coin, comme pour reconfirmer les propos tenus par le colonel Bacar.

Après 4 jours de campagne, Mamadou et sa délégation sont rentrés à Moroni hier. Dans une dizaine de jours, les Comoriens sont appelés aux urnes pour élire leurs dirigeants de demain, soit le président de l’Union et les gouverneurs des iles.

Nabil Jaffar /LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*