Électricité: Le gouvernement reçoit treize groupes électrogènes

Les 5 groupes électrogènes de 2 mégawatts chacun du lot de 9 qu’attendait Ma-mwe sont arrivés et la centrale de la société publique est au complet. Quatre moteurs de 330 kilo-voltampères (kVA) sont également réceptionnés avec quatre autres petits groupes de 40 kVA, du câblage et un tas d’autres matériels.

Par Nazir Nazi

Hier en fin d’après-midi, le gouvernement comorien a réceptionné treize groupes électrogènes sur le tarmac de l’Aéroport Moroni prince Saïd Ibrahim, transportés par un avion cargo saoudien. Il s’agit, entre autres, du deuxième lot des colis du contrat signé entre les autorités comoriennes et la société Caterpillar-France.

Dans le lot, les cinq des neuf groupes de la centrale thermique de Ma-mwa et la mini-centrale électrique destinée à isoler l’aéroport international du réseau de Ma-mwe. Le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacm), Jean Marc Heintz, a tenu à préciser qu’il s‘agit bien des cinq groupes électrogènes de 2 mégawatts chacun qui vont s’ajouter aux quatre réceptionnés précédemment pour équiper la centrale de la société publique d’électricité.

Quatre autres moteurs de 330 kilo-voltampères (kVA) chacun ont été débarqués, dont trois vont constituer la centrale électrique de l’aéroport et le quatrième sera installé comme groupe de secours à la présidence de la République. «Il y a quatre petits groupes de 40 kVA dont deux seront affectés à Ma-mwe et les deux autres pour les besoins de l’Anacm. Il y a également du câblage, un tas de matériels pour faciliter la tâche de Ma-mwe», a détaillé Jean Marc Heintz.

A entendre toujours le patron de l’Anacm, un autre avion est attendu dans huit jours et sera rempli de 130 tonnes de matériels afin de faciliter le distributeur public de l’électricité aux Comores à résoudre le problème énergétique. «Un quatrième avion devra arriver tout au début de janvier pour apporter le reste mais rien n’empêche de se mettre au travail pour livrer du courant le plus vite possible.», a-t-il fait savoir.siege_mamwe

Quant au chargé de communication de la présidence, Mohamed Mbechezi, il a démontré que ces dix mégawatts, ajoutés aux quatre groupes déjà livrés, permettront au pays d’être éclairé, tout en pensant aux énergies renouvelables. «Avec cette puissance réceptionnée et cette minicentrale, il est temps que les Comoriens manifestent leur volonté d’accompagner le chef de l’Etat afin qu’Allah nous facilite le travail», a-t-il dit. Pour une date, le directeur de cabinet de la présidence, Youssouf Mohamed Ali, soutient que le gouvernement souhaite que le démarrage soit effectif d’ici la fin du mois de décembre.

Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*