En visite à Anjouan, le Ministre en charge des élections rencontre la police nationale

wpid-fb_img_1458895641241.jpg

Le Ministre en charge des élections a conduit une mission de 24h ce jeudi, à Anjouan.
Un planning bien rempli pour la délégation ministérielle.
D’abord accueillie avec tous les honneurs par les responsables de la Police Nationale locale et ceux de la Coordination de l’Union, la mission a tout de suite reçu les représentants des candidats à l’élection des Gouverneurs. La rencontre a eu lieu en présence du Coordinateur de l’Union à son siège de Hombo.

image

L’ordre du jour portait sur l’implication des candidats dans le processus électoral, tel que stipule dans le protocole d’accord sur les élections. Une commission de suivi de ce protocole sera mise en place prochainement. D’où la nécessité pour le Ministre de faire ce déplacement. Le but est de permettre à tous les candidats d’avoir un œil sur le déroulement du double scrutin prochain.

Dès lors, le Coordinateur de l’Union, Omar Bacar Saindou et les candidats prendront la relève pour sensibiliser les autres représentants des candidats à la présidentielle sur la vulgarisation et le respect du protocole d’accord. Le Ministre attend incessamment la liste des membres de la commission de suivi qui seront choisis par tous les candidats, conformément au protocole du 15 mars dernier.

Dans ce contexte, la mission de l’Intérieur a ensuite reçu les préfets de l’île. MOHAMED EL-HAD Abbas a insisté auprès de ces responsables régionaux, la volonté du gouvernement de veiller au bon déroulement des élections. Les préfets, de leur côté, partagent parfaitement cet état d’esprit, et prendront part activement à la réussite de cette entreprise. Ils ont par ailleurs saisi l’occasion, pour soumettre leurs doléances au ministre.

Ensuite, la mission a effectué deux sorties en faveur de la Police Nationale.
Il s’agit, dans un premier temps, d’une visite sur le chantier du Commissariat central situé à Hombo-Mutsamudu, au sein du siège de la Police Nationale. L’opportunité pour le ministre de rencontrer les agents de la police exerçant sur l’île. Dans son message, Mohamed El Had a loué les efforts que déploient ces éléments de la police pour assoir l’ordre public. Il les a appelés à redoubler d’efforts en vue d’assurer des élections paisibles.

Après le commissariat, la délégation s’est rendue à l’école Nationale de Police située à Trénani à quelques encablures de l’aéroport de Ouani, pour constater, de visu, l’état d’avancement du chantier. Un chantier qui a bénéficié d’un don du PNUD. Lancé depuis plusieurs mois, il est à l’arrêt.
De ce fait, le Ministre a tenu à faire le point avec les responsables de la police Nationale locale, sur les raisons de ce long retard. Par ailleurs le Ministre entend saisir le PNUD afin de relancer les travaux.

Enfin, le Ministre entouré de ses collaborateurs a tenu un point presse au siège de l’ORTC-Anjouan. Il a rappelé l’objet de sa visite expresse, en insistant sur la sensibilisation de la population et de tous les responsables insulaires à œuvrer pour la paix et le bon déroulement des prochaines élections.
La même délégation, composée du Ministre, du Secrétaire Général du Ministère, du Directeur Général en charge des élections et de la chargée de Communication continue le périple à l’ile de Djumbé Fatima pour la même cause.

Ministère de l’intérieur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*