Énergie : La nouvelle centrale d’Anjouan bientôt opérationnelle

En déplacement à Anjouan, le vice­président Djaffar Ahmed rassure que la nouvelle centrale électrique de l’île sera opérationnelle dès le mois d’avril. C’est ce qu’il a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue sur place.

Après Ngazidja, les autorités mettent le cap sur les autres îles dans leur politique de l’énergie pour tous. Le vice­ président en charge de l’énergie en déplacement dans l’île d’Anjouan rassure que la nouvelle centrale de l’île sera opérationnelle dès le mois prochain. « Le mois d’avril nous viendrons procéder à l’inauguration de la centrale », a ­t ­il assuré, ajoutant qu’il est incapable de donner une date précise car il attend les avis des techniciens sur la progression des travaux d’installation.

Il a tenu à assurer que tout le matériel est sur place et que les techniciens n’attendent que les accessoires : « nous voulons une centrale dotée de la nouvelle technologie comme celle installée à Voidjou », a ­t ­il fait savoir.

Le vice­ président laisse entendre que le problème dans l’île se posait beaucoup plus sur le réseau de distribution qui a été défectueuse et non sur la production. « Nous avons aujourd’hui tout ce qu’il faut pour la réhabilitation du réseau de distribution », a ­t­ il indiqué, assurant que les pièces de rechange permettant la révision de l’ancienne centrale sont d’ores et déjà sur place : « vous voyez que l’île n’a en aucun cas été oublié par le gouvernement, se justifie ­t ­il, c’est la troisième fois que je viens ici pour superviser les travaux. C’est exactement ce que je faisais à Ngazidja pendant l’installation de la nouvelle centrale de Voidjou ».

M. Djaffar Ahmed dit ne pas être étonné des réserves formulées par ci et par là quant à la fiabilité des autorités pour sortir l’île de l’obscurité :

« ces genres de réactions ont l’air de déjà vu à Ngazidja où certains ne croyaient pas à ce projet et pourtant nous y sommes arrivés ». Il faut noter que jusqu’à lors le statut juridique de la société « électricité d’Anjouan » alimente les discussions. EDA sera ­t­ elle prête à réintégré la Ma­ mwe ? C’est la question que tout le monde se pose.

Maoulida Mbaé/LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*