Entre un jeu de cache- cache dans l’opposition et une scission de l’UPDC à Mwali

Dans l’opposition, malgré l’intention de s’unir pour une candidature unique, des coups bas se préparent ici et là. L’UPDC  le parti au pouvoir  quant à lui, se trouve scindé en plusieurs morceaux depuis quelques mois. Un combat rude qui s’annonce pour les prochaines  élections du gouverneur à Mwali  .Et aucun prétendant ne peut se targuer d’avoir un combat gagné de l’avance.
Quant au parle de l’opposition à Mwali on pense directement à un regroupement autour des personnalités politiques qui étaient candidats aux dernières élections présidentielles. Il faut ajouter aussi au parti Juwa. Cette dernière en solo, a déjà placé ses pions. L’autre groupe, a du mal à réaliser « l’idéal »  celui de présenter un seul candidat.

image

« On ne peut pas encore dévoiler notre composition sans connaitre les joueurs de l’équipe adverse » avait déclaré Chabhane (Baguri) lors de leur dernière rencontre au domicile de Mohamed Elarif Oukacha. La candidature du Mohamed Ali Said(MAS) gouverneur de l’ile est classé parmi les adverses. Mais  des sources concordantes témoignent  que Ben Massoudi Rachid l’un des trois candidats à la candidature de l’opposition traite en catimini avec  MAS. Il s’agirait d’une candidature à soutenir au cas où celle du gouverneur est  invalidée par la cours constitutionnelle.

Pendant que les partisans de Mohamed Said Fazul ne veulent entendre que la candidature de leur  « superman », certains  inconditionnels de Mohamed Elarif Oukacha  annoncent la candidature de leur «homme fort ». Finalement l’on a droit à se demander si ces  politiciens aguerris pourront tenir leur promesse le 27 de ce mois  comme prévu, celle de  désigner un seul candidat de leur groupement. Une rencontre  de ces responsables politiques est prévue ce jeudi pour faire le point

L’UPDC le parti au pouvoir, ce parti qui  a raflé sur les dernières élections législatives dans l’ile et qui devait en profiter pour les prochaines échéances, n’est plus aujourd’hui que l’ombre de lui-même, du moins dans l’ile de Djumbé Fatima. Il y a quelques mois de cela, ce parti s’est réduit en miettes. Un groupuscule reste derrière le DG Abiamri Mahamoud déterminé, selon un des leurs, à aller jusqu’au bout, « ce qui lui a valu sa suspension ce vendredi » dit-on.  Un autre autour du gouverneur.
  La première dame, dans sa candidature annoncée le jeudi dernier à l’hôtel Retaj  à Moroni comme étant la candidature qui portera l’étiquète de l’UPDC, a pris une partie. Les restes mécontents  de ce qui se passe sont devenus des simples observateurs ne sachant  pas de quel pied danser.

Mouayad Salim

1 commentaire sur Entre un jeu de cache- cache dans l’opposition et une scission de l’UPDC à Mwali

  1. Madame la soit disant première dame,
    ce que vous faites donne des ailes à vos détracteurs à ce faire la cerise!!! pourquoi agir ainsi? Calmez-vous!!! je constate votre habilité mais cette manque de précision est là!!! je suis modéré dans mes propos, car est ce vraiment ce qu’on vous prête est dites, sortent de votre bouche?
    Une première Dame devrait avoir une conseillère ou un conseiller!!!
    Merci!!!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*