En ce moment

Et si c’était une première victoire pour le CNT

La rencontre de l’ancien ambassadeur des Comores aux nations unies Soilih Mohamed Soilih ( SMS) et le chef de l’Etat Azali Assoumani au forum de la paix qui se tient à paris fait polémique. Certains vont jusqu’à comparer son sourire à une trahison et disent qu’il est entrain de chercher une place au sein du pouvoir. Mais ces gens oublient que SMS est parmi les rares politiciens qui ont préféré dénoncer les abus de ce pouvoir bienqu’il pouvait se taire et garder sa place comme il d’usage chez les politiques comoriens.

Au lieu de considérer l’invitation du représentant du conseil nationale de transition comme une reconnaissance ( 1ère victoire), certains  » facebookeurs  » détournent le vrai sujet et font le sal boulot à Beit-salam.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*