ET SI LES COMORIENS SONT PUNIS PAR LEUR MOQUERIE A L’EGARD DE LA RELIGION MUSULMANE

Se moquer de l’islam est monnaie courante chez les autorités comoriennes.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

D’abord tout le monde se demande si elles ne seront pas les braises de l’enfer. Certes, une grande partie d’entre eux furent l’école coranique mais cela ne changera rien de de leur pillage des deniers publics.

image

Par ailleurs, si l’on croit aux versets du coran, tous les chefs d’états comoriens doivent être les fagots de l’enfer.

D’abord, le fait de prêter serment lors de leur prise de fonction explique leur moquerie à l’égard de la religion musulmane, car ils savent qu’ils pourront jamais protéger les biens publics

Ensuite, ils mentent aux comoriens, pratiquent l’adultère, tout cela est strictement illicite pour un vrai musulman. Or, tout ce qui est contraire à la religion est permis par les chefs d’état comorien. Dans quel pays nous y sommes?
Faut-il arrêter de prêter serment sur le coran? Oui car, il est possible que ce serment produise les effets inverses.

  En revanche, En dépit des conséquences néfastes produites par ces serments, les chefs de l’état continuent à prendre à témoin le coran.

Or, les effets ne tardent pas à émerger. C’est le cas de certaines familles des anciens chefs d’état qui ont des maladies incurables. tout cela est dû à cause des deniers publics. Il s’avère qu’il est préférable de soustraire un bien d’autrui que l’ensemble de la communauté.

Or, les comoriens notamment les chefs d’état anciens ou nouveaux privilégient ce qui est prohibé par le coran que tout autre chose.

Imani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*