Fahmi « je n’ai jamais dit que nous avions quitté le gouvernement »

L’ancien ministre de la justice Fahmi Said Ibrahim a tenu à clarifier les choses suite à une publication du conseiller du président Azali  sur Facebook l’accusant d’avoir dit  » qu il a quitté le gouvernement ». C’est sur Facebook que l’ancien ministre a répondu:

Je tenais à préciser que dans l’interview accordée à Gulf Time, je n’ai jamais dit que nous avions quitté le gouvernement pour protester contre la décision du président Azali Assoumani de rompre ses relations diplomatiques avec le Qatar. Au contraire, le président nous a fait savoir que la déclaration du président Sambi l’a perturbé et qu’il avait décidé  de nous remercier

« Bien entendu, il s’agit là , concernant l’interview, d’une mauvaise traduction de mes propos par l’interprète car je m’exprimais en français et le journaliste en arabe. 
L’interview qui sera publiée dimanche prochain apportera toutes les clarifications nécessaires.

 Du reste, ce serait prendre les comoriens pour ce qu’ils ne sont pas. Ces derniers sont au courant que nous avons bien été remerciés par le président, n’est ce pas Said Ali Said Ahmed ?

Pour ce qui est de mon intervention,  nous sommes dans une démocratie, et dans un tel cas de figure, tout citoyen peut exprimer son opinion fut- elle opposée à celle du gouvernement.  Je ne suis plus au gouvernement au cas où ça aurait  échappé au conseiller en charge de la communication , et à ce titre,  je ne suis  soumis à une quelconque solidarité gouvernementale.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*