En ce moment

Faits divers : un homme en cavale après avoir poignardé sa fiancée

Celui qu’on surnomme Gantra est activement recherché par la famille d’une jeune femme et la gendarmerie d’Anjouan. En effet, l’homme est accusé d’avoir attenté à la vie de celle qui se révèle être sa fiancée, d’après une cousine de la victime.

Le désormais fugitif se serait introduit par effraction chez la femme à Chiwé, Mutsamudu, le soir du 04 avril. Le prétendant lui aurait bâillonné la bouche avec un tissus. Et lui aurait, par la suite, asséné deux coup de couteaux alors que la femme dormait. Un porté sur le cou. Un autre dirigé au niveau de l’abdomen. Réveillée en sursaut de son sommeil, la victime s’est débattue et a appelé à l’aide. L’on a aussitôt accouru. Mais l’agresseur a eu le temps de disparaître. Oubliant sont téléphone, selon nos informations.

UN CHAGRIN D’AMOUR MAL DIGÉRÉ.

À encroire une proche de la victime, cette dernière ne voulait plus du fiancé :
<< Le monsieur n’est pas à son premier acte criminel. Il a déjà tué deux personnes. Une à Mayotte et l’autre à Moheli. Ma cousine l’avait appris. Elle commençait donc à prendre ses distances. Le monsieur s’en est apperçu et ne l’a pas supporté>>, a-t-elle confié. Avant de faire savoir qu’après la tentative d’assassinat le fuyard aurait appelé sur le téléphone de sa victime pour proférer des menaces de mort.

Il faut noter que cet acte est arrivé le lendemain de deux autres agressions à l’arme blanche à Ngazidja et Moheli. Faisant un mort. Quant à la victime d’Anjouan ses jours ne sont pas en danger.

Dhoulkarnaine Youssouf.
Mutsamudu

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*