Football : le PSG écrase l’OM sur un score de 3-0

France: PSG-OM (3-0) : Paris domine Marseille mais perd Neymar
Le PSG accueillait ce soir l’Olympique de Marseille pour le traditionnel classique. Et comme prévu, le PSG s’est logiquement imposé, 3-0. Plus embêtant, la blessure du Brésilien Neymar, sorti sur une civière.

Comme chaque année, c’est LE match tant attendu de la Ligue 1. Et, comme souvent ces dernières années, le Paris Saint-Germain a montré assez rapidement sa supériorité dans de nombreux domaines. Visible, d’ailleurs, dès la 10e minute lors de l’ouverture du score parisienne. Sur un service de Daniel Alves à destination de Kylian Mbappé, le latéral marseillais, Jordan Amavi, ne parvenait pas à dégager le cuir, que récupérait Mbappé pour crocheter Rolando et croiser sa frappe du gauche du gauche au premier poteau (1-0, 10e). Timide offensivement, et privé de Morgan Sanson au milieu de terrain, en raison du choix de Rudi Garcia qui lui préférait Ocampos, l’OM ne parvenait pas à se créer la moindre occasion franche. Pis, à la 27e minute, lme club phocéen encaissait un second but. Kurzawa lancait Rabiot sur la gauche de la surface de réparation qui trouvait aussitôt Neymar. La reprise du droit du Brésilien était déviée dans son propre but par Rolando (2-0, 27e). Après une nouvelle frappe dangereuse de Neymar (36e), il fallait attendre la 43e minute pour assister enfin à une frappe marseillaise digne de ce nom. Signée Dimitri Payet et non cadrée.

Au retour des vestiaires, certes plus entreprenant, l’OM allait toutefois encaisser un nouveau but. Après un long rush de Neymar, sur le côté gauche, le Brésilien parvenait à centrer en retrait pour Edinson Cavani. Ce dernier contrôlait du pied gauche, pivotait sur son pied droit devant Rolando et crucifiait Pelé d’une imparable frappe du pied droit (3-0, 55e). En dépit de quelques situations favorables, aux abords de la surface de réparation du PSG, l’OM se montrait incapable d’inquiéter Alphonse Areola. Et c’est une blessure, celle de Neymar, qui allait principalement marquer la fin de rencontre. Le Brésilien, sur une action anodine, se tordait la cheville droite et quittait la pelouse sur une civière. Le PSG finissait la rencontre à 10, mais conservait son avantage. Sans avoir été inquiété une seule seconde.

L.T. / butfootballclub

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*