France: La neige paralyse le nord-ouest, deux départements en vigilance rouge

Les transports routiersUn épisode neigeux exceptionnel à moins de 10 jours du printemps paralysait mardi une bonne partie du Nord et de l’Ouest, où la Manche et le Calvados ont été placés en vigilance rouge, un degré d’alerte jamais atteint pour la neige, alors qu’un SDF a été retrouvé mort à Saint-Brieuc.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les transports routiers et ferroviaires ainsi que les aéroports étaient perturbés jusqu’en Ile-de France. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a décidé d’activer la Cellule interministérielle de crise (CIC) de Beauvau. Face aux « intempéries exceptionnelles », le président François Hollande a dit attendre que « soient mis en place des dispositifs exceptionnels ».

A Saint-Brieuc, un corps a été découvert au pied d’un immeuble: un homme de 58 ans qui a vraisemblablement succombé au froid, selon les autorités.

La neige pourrait aussi avoir causé un autre décès: une personne de 35 ans a été trouvée morte par les pompiers, mardi à 5H20, sur la voie publique à Port en Bessin (Calvados). La préfecture a toutefois précisé n’avoir « aucun élément médico-légal qui permette de dire que le décès est dû au froid. Cette personne est jeune mais on ne sait pas si elle avait des pathologies », « ça peut être un malaise cardiaque ».

Des personnes marchent sur une route enneigée de Caen le 12 mars 2013 (Photo Charly Triballeau/AFP)

L’épisode restera marqué par la multitude des naufragés de la route.

« Y a des voitures devant, y a des voitures derrière. On est dans un film. C’est la fin du monde. C’est incroyable, on n’en peut plus », a déclaré sur France Bleu vers 6H30, Michel, un naufragé toujours bloqué ce matin tôt dans la Manche.

« L’autoroute ça allait bien quand même il y avait une voie de praticable, mais (…) dès que c’est en côte c’est fini, on ne peut plus rien faire donc je vais finir à pied, et puis je récupérerai ma voiture en espérant que ça déneige aujourd’hui », a dit à l’AFP Damien qui se rendait pour la première fois à son nouveau travail.

En Manche, près de 725 naufragés de la route ont été hébergés dans des salles publiques et une centaine restaient bloqués, selon la préfecture.

Près de 60 cm de neige recouvraient ce matin tôt le sol en moyenne dans la Manche, avec des pics à 1,50 mètres.

Un homme dégage un trottoir recouvert de neige le 12 mars 2013 à Caen (Photo Charly Triballeau/AFP)

Dans le Calvados, recouvert d’au moins 20 cm de neige au lever du jour, ils étaient 500 à 600 naufragés selon la préfecture, dont une centaine de véhicules toujours bloqués au lever du jour.

Selon ces sources ces deux départements étaient « quasi paralysés ». Ils ont été placés dans la matinée en vigilance rouge par Météo France, un degré d’alerte encore jamais déclenché en France pour la neige et le verglas. La vigilance orange est maintenue pour 27 autres départements.

« C’est la première fois que l’alerte rouge neige est déclenchée depuis que ce système existe (en octobre 2001, ndlr) », a souligné sur son compte Twitter la ministre de l’Environnement, Delphine Batho, qui devait se rendre dans la journée en Basse-Normandie.

« Les gens sont heureux de se retrouver au chaud et au sec. Ils peuvent dormir », a déclaré, après une nuit blanche, à l’AFP le maire DVD de La Glacerie (Manche) dont le complexe sportif héberge 300 personnes dont 20 enfants de parfois quatre à cinq ans.

La Basse-Normandie, où la neige continuait à tomber abondamment vers 9H00 est la région de l’ouest où les conditions de circulations sont les plus dégradées.

Mais la Bretagne où les conditions de circulation étaient correctes selon le CRICR au lever du jour a connu 450 véhicules bloqués.

Dans la Somme, « aucune autoroute n’est praticable » selon la préfecture du département, interrogé sur l’état des routes, alors qu’une neige abondante continuait de tomber mardi matin.

Episode neigeux « remarquable »

Comme dans la Manche et le Calvados, les préfets recommandent de rester chez soi.

Lundi soir, un accident sur l’autoroute A27, près de Lille, a fait 14 blessés, dont six pompiers.

Cet épisode neigeux « remarquable pour la saison, tant pour les quantités attendues que par sa durée », a également provoqué de grosses perturbations sur l’ensemble des transports en commun d’Ile-de-France mardi matin et des difficultés sur les routes, notamment sur l’A1 au nord de Paris et sur la N118.

Et mardi matin, la SNCF conseillait aux Franciliens de ne pas se rendre à Paris en raison des chutes de neige qui perturbaient fortement le trafic des RER.

De son côté, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de supprimer jusqu’à un quart des vols sur les aéroports de Roissy et Orly.

La neige a aussi provoqué des coupures de courant d’une ampleur exceptionnelle.

A 6H00, 37.000 foyers étaient toujours privés d’électricité dans la Manche, 6.500 dans le Calvados selon ERDF. En Bretagne ils étaient 22.500.

Source: linternaute.com

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*