Grâce au soleil, l’hôpital de M’béni est éclairé par sa diaspora

​Les ténèbres commencent à disparaitre progressivement de l’hôpital de M’béni. La diaspora de cette ville du nord de Ngazidja vient de financer un projet d’installation de panneaux solaires à hauteur de 5 millions de nos francs. Le 1er lancement pour éclairer le bloc opératoire a eu lieu vendredi, lors d’une cérémonie officielle, en l’absence du Maire.

Une association comorienne connue sous le nom d’Association de lumière des Comores, vient d’apporter son aide à l’hôpital de M’béni. Cette association qui a comme activité la flûte, vient de financer ce projet à hauteur de 5 millions de nos francs. Lors de la cérémonie de lancement de la 1 phase qui consiste à éclairer le bloc opératoire, le président de cette association, créée et basée en France, estime qu’être en bonne santé c’est aussi être dans la lumière.

Hassane Ali se réjouit du fait que son association ait pu réaliser une action comme celle-là. « C’est une demande faite par l’hôpital de M’béni. Et aussitôt la requête reçue, elle a été acceptée par le conseil d’administration, puisque nous l’avons jugée plus que nécessaire », avance Mohamed Moussa, ancien président de l’association qui, avec certains membres du bureau, ont fait spécialement le déplacement.

Quant au médecin de cet hôpital, Ibrahim Youssouf, il qualifie cette action de « digne » de la ville. « Si la diaspora vient éclairer l’hôpital, c’est pour réaliser l’un des rêves de l’ancien notable de cette ville, feu Mohamed Chanfiou, qui ne cessait d’interpeler la diaspora pour venir en aide dans le secteur de l’énergie », se rappelle Hassane Ali, président de l’association, et celui qui est connu à M’béni comme « le Mufti », d’appeler les autres organisations de bienfaisance à faire autant, puisque, croit-il, « l’hôpital a beaucoup de projets qui demandent des fonds ».


En présence du commissaire à la santé, Foundi Ismael Said Hamadi, un notable de la ville parle de « journée historique et inoubliable ». Il dit espérer du commissaire un geste aussi inoubliable comme l’ancien vice-président. « Dr Fouad Mohadji a fait beaucoup dans cet hôpital. C’est pourquoi, M’beni ne l’oubliera jamais », conclut cet ancien Cadi de Hamahamet. Une demande qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd car, le commissaire promet d’envoyer des médecins prochainement. « D’ici une semaine je vous envoie tous les médecins dont vous aurez besoin », promet le commissaire à la santé dans son discours de clôture de la cérémonie.
Ibnou M. Abdou/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*