Il avait appelé à un coup d’État, Paul-Charles Delapeyre serait torturé

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Paul-Charles Delapeyre avait appelé l’armée à faire un coup d’État militaire. L’ancien conseiller du vice-président Djaffar a passé sa première nuit en prison le dimanche 15 avril.

Selon ses proches, des avocats se mobilisent pour préparer sa défense devant la justice.

Il avait accusé il y a quelques années, le président Azali Assoumani d’avoir volé 40 millions.

2 commentaires sur Il avait appelé à un coup d’État, Paul-Charles Delapeyre serait torturé

  1. Les Comoriens se trouvent dans la phase embryonnaire d’une dictature Azilienne qu’ils ignorent pour le moment l’etendue.
    Réagissons vite et rapidement avant qu’elle soit agonisante.

  2. Quand ce fils de puite d azali a volé les votes à sa vaveur sur fb lui il prenait sa défense vous êtes tous des hypocrites allez bruiller en enfer des imbéciles YA VO RAHA

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*