Il faut regarder les réalités en face

« À nous de décider que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, ne disparaîtra jamais de la surface de la terre. » l’adresse de Gettysburg par Abraham Lincoln
« that this nation, under God, shall have a new birth of freedom—and that government of the people, by the people, for the people, shall not perish from the earth. » Abraham Lincoln
Le parti Juwa doit être exclu définitivement du gouvernement pour une simple raison qui l’emporte sur toute autre considération: Il est antidémocratique. Le parti juwa considère en effet que le Président Azali est tenu (prisonnier) par un accord préélectoral conclu avec l’ancien président Sambi!
Quelles que soient les modalités de ces dispositions il est clair qu’elles s’effacent devant la vigueur du suffrage universel qui confère au Président en exercice un lien particulier avec la nation. Le passé s’efface toujours au regard des devoirs nés avec l’accession à la magistrature suprême. Personne ne peut considérer qu’il a plus de valeur que le vote du peuple. Ce serait nier la force du suffrage universel.
En outre depuis l’élection présidentielle beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Il est clair aujourd’hui que Sambi a volé, et ce n’est pas petit, il s’agit de plus de trois cents millions de dollars. Au niveau comorien c’est énorme et c’est d’ailleurs énorme pour tout autre pays. C’est un crime contre les générations futures. Si l’on rapporte cette somme détournée à un pays frère comme les Seychelles ou Maurice on aboutit à des milliards de dollars car c’est rappelons le plus de 5 fois le budget de l’archipel.
Les membres du parti Juwa ne peuvent pas, en leur âme et conscience, accepter les turpitudes de Sambi. Ces turpitudes sont calculées dans le détail. Imagine -t- on seulement qu’il a fait transiter les sommes qui ont échappé à sa voracité par un paradis fiscal! situé en Amérique centrale ou alleurs! il ne s’est pas senti gêné pour autant car il n’a pas de morale et son successeur Ikililou ne vaut guère mieux car il a avec d’autres profité du système de corruption et de détournement massifs.
Il ne faut pas devant de tels agissements, devant de tels criminels hésiter à frapper fort et les exclure définitivement de la moindre instance de responsabilité, les inculper, les juger et le faire dans la rigueur de la dignité.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Il faut rappeler, c’est l’occasion les principes démocratiques à ces hommes  qui les ignorent  et considèrent que le pouvoir permet tout et en premier lieu le vol massif. 
Le Président sera largement approuvé par les comoriens en posant de tels actes et toute la communauté internationale verra alors que les Comores ont tourné le dos au passé.
Le peuple ne peut plus attendre, la lutte contre ces crimes doit être sans pitié, les criminels comme Sambi et ses complices doivent être mis hors d’état de nuire.

Said Hilali

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*